Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

[TEST BLU-RAY] Charlie

le .

Presque oublié et très peu cité parmi les adaptations parus dans les 80's de Stephen King, alors au summum de son art, Charlie nous reviens chaud brûlant en DVD et Blu-Ray chez ESC Distribution, dont voici un avis concernant sa version HD.

Firestarter de son titre original est donc l’un des nombreux romans de Stephen King qui se sont vus portés à l’écran dans les années 80, qui comptait déjà cette décennie là à son compteur entre autre Creepshow, Cujo, Dead Zone, Stand By Me et Simetierre et qui fut confié à Mark L. Lester à qui l’ont devait lors de sa période faste la réalisation de Class Of 1984, Class Of 1989 et le cultissimme Commando avec Arnold Schwarzenegger ,qui loin de son côté bourrin aura accouché d’une pellicule bien plus axée sur l’ambiance que la destruction, portée par son héroïne incarnée par Drew Barrymore toute droit sortie du succès de E.T et accompagnée également par Martin Sheen garant d’afficher une star à son casting dans le role du grand méchant.

Il est donc bien dommage de voir que Charlie est passée dans les mailles du filet des adaptations de King marquantes, le temps faisant son impitoyable sélection. Pourtant le métrage de Lester ne manque pas de qualités, malgré une production assez chaotique et la réalisation d’effets spéciaux dangereux pour une grande partie du casting, d’autant plus avec son climax carbonisant. Contrairement aux adaptations de King de cette époque, Charlie ne se range pas dans la catégorie purement horrifique mais bien plus fantastique, dont la réalisation fera fortement penser à John Carpenter (préssentit pour réaliser le film et a l'origine d'idées de scénario) pour son atmosphère. Impression davantage renforcée par la partition synthétique et ambiante de Tangerine Dream.

Un léger défaut de l’entreprise et qui aura pesé dans la balance, est l’adaptation bien trop stricte du roman, qui offre un film manquant de personnalité et dont la psychologie des personnages se voit ici reléguée au second plan. Si la relation entre Charlie et son père Andrew se veut bien développée, le gouvernement est méchant point et le personnage de l’assassin Rainbird voit sa prédation déviante envers Charlie passer quasiment  à la trappe.

Charlie reste donc une oeuvre a rédécouvrir mais qui pourra quelque peut dérouter par son rythme bancale qui faisait bien trop s'appensentir ses 2h de péllicule.

note3.5

Technique

La ressortie de Charlie en France arrive à point, alors que Stephen King se voit réadapté à tour de bras pour le petit écran et entre grande réussite et désastre total au cinéma. Et l’édition proposé par ESC Distribution propose un bien bel écrin, avec une définition HD d’un très grand piqué aux couleurs chaudes, qui replace le film dans son époque, tout en l’adaptant parfaitement au support numérique. De la fuite de nuit au multiples étapes en pleine journée de Charlie et son père, jusqu'à la destruction finale. Quelques plans flous ou tremblants viennent gâcher quelques secondes de visionnage par moment, mais l’on est bien en présence d’un travail de grande qualité sur la restauration de l’image de Charlie. Coté bande-son par contre pas d’esbroufe, il faut se contenter en vo comme en vf d’une piste mono, deux canaux certes bien pêchus et permettant de ne pas dénaturer l’ambiance offerte par la musique de Tangerine Dream et d’un niveau convenable lors des passages les plus explosifs. L’on n’aurait pas refusé une piste stéréo plus adaptée. La vo se veut bien entendu plus ouverte sur ses ambiances, mais la vf ne démérite pas malgré ses dialogues comme toujours bien trop en avant.

note4

BONUS

Côté bonus on retrouve la bande-annonce du film et du DVD/BR de Chucky et ce qui nous intéresse davantage ici, un entretien de 30 minutes avec Laurent Duroche de Mad Movies riche en anecdote, d’autant plus que ces dernières concernant Charlie, ne sont pas des plus connues et qui nous permettent d’approfondir sur les tenants de l’adaptation et compréhension et que celle-ci soit tombée dans l’oublie. Au final donc, une version HD inattendue pour un métrage que beaucoup d’éditeurs auraient traité comme un vulgaire fond de tiroir, mais qui s’offre ici une seconde vie, surtout que celle-ci est proposée à un prix vraiment attractif.

note3.5

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie