Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Last In Line - Heavy Crown

Écrit par Florane le .

 
Pour ceux qui s'attendraient à écouter un copié- collé de Dio - ou qui le redouteraient, alors d'emblée soit ils seront déçus ou bien soulagés ! En effet, à l'instar d'un Black Star Riders qui calque délibérément et avec brio sur les compos de Thin Lizzy, ici seul le nom du groupe et la présence de ses ex-membres font référence a Dio , pour le reste il s'agit bien là d'un pur album original de Heavy rock.
 
On y retrouve donc Vinny Appice à la batterie, feu-Jimmy Bain à la basse, Vivian Campbell aux guitares, Claude Schnell aux claviers et Andrew Freeman au chant. Autant dire une belle brochette de musiciens émérites n'ayant plus rien à prouver… alors qu'allions nous découvrir sur cet opus ? Pour tout dire, on sent qu'une réelle alchimie a du s'opérer autour de ce projet de Campbell, à se demander quelle source d'inspiration les a tous mué pour nous concocter un tel opus ! A mon sens,  une vraie bombe rock à consommer sans modération.
 
Sans être particulièrement scotchée (mais emballée tout de même) par les deux premiers morceaux somme toute assez classiques  "Devil In Me"  qui instaure une atmosphère heavy à souhait,  et "Martyr" qui défile sur un tempo plus enlevé; l'album prend - selon moi - son ampleur à partir de "Starmaker", et là c'est la claque !  Une progression majestueuse jusqu'au refrain; ça joue terrible, le chant est profond, modulant à volonté dans les graves ou les aigus. Ca monte en puissance au fil des morceaux tout en conservant une ligne mélodique des plus séduisantes, soutenu par ces gimmicks  de guitare dont Campbell usera et abusera à bon escient tout du long de l'album,.  Un pur régal pour moi qui ne suit pas instrumentiste et qui redécouvre la guitare sous une autre facette, sans pour une fois crouler d'ennui sur des solis parfois indigestes faut bien le dire.
 
 
On oscille dans des atmosphères proches de Black Sabbath sur l'imparable  "Burn This House Down", ainsi qu'à l'écoute de cette intro déroutante de "Blame It On Me" une pure merveille que ce titre; et des tempos beaucoup plus rythmées et speed comme sur "I Am Révolution". Ce titre est un concentré de dynamite prête à exploser à chaque refrain. La section rythmique est d'une efficacité absolue et les solos de Mr CAMPBELL tout simplement magistraux…C'est tout bonnement entrainant et kiffant, à écouter en boucle jusqu'à épuisement.
 
S'ensuit "Curse The Day " un des morceaux phares de cet album. Du velours tapissant un écrin de fer…le gimmick d'intro, distillé à juste dose est d'une simplicité et d'une pureté redoutable; les prouesses vocales, la  section rythmique présente, juste, puissante, assortis de  choeurs  vibrants sur le refrain créent le frisson, un pur bijou ! Je ne m'étendrai pas sur les autres titres qui composent l'album, au risque de me montrer redondante dans mes appréciations et qualificatifs très positifs. Petite mention cependant sur le titre de clôture "The Sickness" qui présente une approche légèrement différente et une sonorité d'ensemble assez estampillée 80's.
 
 
On aura bien compris à la lecture de cette chronique que "Heavy Crown" m'a littéralement convaincue, séduite, a "fait écho" en moi pour résumer, et ce avec le plus d'objectivité possible concernant la qualité musicale indéniable de l'ensemble. Pour le reste, et bien cela appelle à la sensibilité de chacun et c'est ce qui caractérise la richesse, l'apport et l'intérêt suscités par la musique : sa diversité et les sensations (pour ne pas dire sentiments) qu'elle procure.
 
Pour conclure, "Heavy Crown" est un excellent album de hard rock authentique, parfaitement équilibré, racé, puissant, lourd, efficace, mélodique… tout ce qui est nécessaire pour rallier les fans de ce genre musical à sa cause. Une galette tout simplement incontournable et à se procurer en ce tout début d'année 2016.
 

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie

Commentaires