Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Siege Of Power - Warning Blast

Écrit par Antephil le .

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle et les supergroupes jaillissent par dizaines lorsqu'on frappe dans une poubelle ! Nouveau venu parmi la collaboration de musiciens renommés, c'est cette fois-ci le metal extrême qui est à l'honneur avec Siege Of Power, Réunion entre Chris Reifert d'Autopsy au chant, Paul Baayens d'Apshyx à la guitare, Theo Van Eekelen, ex-Hail Of Bullets à la basse et Bob Bagchus, ex-Asphyx et Infidel Reich à la batterie. Bref pas les derniers venus pour farcir une galette de savoir faire en matière de brutalité et de lourdeur.

Tout ce beau monde s'est réuni autour d'un concept, faire revivre les premiers skeuds du thrashcore de S.O.D, Carnivore et leurs premiers émois doom et death,  pour pas moins de 20 chansons (en comprenant les 2 titres bonus) en 40 minutes. Avec des titres oscillants entre 1 et 2 minutes 59 secondes, à une exception près, l'album rempli donc sans se forcer le cahier des charges que les zicos se sont fixé. La globalité de l'entreprise pourra renvoyer à un Terrorizer qui aura diversifié ses influences, avec un "Conquest For What" qui emprunte son riff à S.O.D, l'ultra speed a bien entendu le droit de citer avec "Uglification" et ses riffs mosh à la Anthrax, un "Diatribe" qui déterre le cadavre de Carnivore le temps de sa minute onze où Chris Reifert rend hommage à Peter Steele et ses vocalises caractéristiques et le hardcore avec "Torture Lab", "Lost And Insane" et "Privileged Prick". On s'en serait douté au pédigrée des groupes principaux des musiciens, le doom death à la Autopsy et Asphyx ne peut qu'être de la partie et c'est "Born Into Hate", "Escalation Til Extermination" et  un "Warning Blast" doom à l'extrême qui abattent les riffs et les tempi les plus lourds de l'album.

Même si cet abattage effectué est de fort bon aloi, l'on regrettera que l'entreprise n'ait opté que pour des titres ultra courts, tant l'écoute peut s'avérer frustrante par moment, avec d'excellentes idées qui ne sont que les ébauches de ce qui pourrait être des tueries ("Violence Is  In The Air" digne d'un "Celtic Frost" ultra vénère). On serait presque curieux de voir ce que Siege Of Power pourrait nous réserver avec des compos au format plus conventionnel, plus aptes à atomiser l'auditeur a l'image de "The Cold Room" et ses 4 minutes. "Warning Blast" pourrait donner dans la totale destruction, mais n'est pour le moment qu'une excellente carte de visite pour des musiciens qui en ont sous le coude pour ridiculiser toute concurrence.

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie