Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Burning Witches - Hexenhammer

Écrit par SataNico le .

Il y a des groupes qui ont un style bien à eux et ont révolutionné un genre. Et puis il y a ceux qui au contraire, font le choix de la tradition et des hommages. Burning Witches est de ceux là. Musicalement c'est du bon gros heavy à l'ancienne, dans la droite lignée d'un Judas Priest. Et parfois, avoir exactement ce que l'on imagine, sans prise de tête, c'est bien aussi.

A peine deux ans après leur première demo, le combo helvétique 100% féminin a déjà sorti deux albums studio et un live. Ce second LP, signé par Nuclear Blast, dénote une grosse amélioration de leur son. Si le style n'a pas foncièrement changé, le mix est moins brouillon, avec une prédominance de guitares heavy et moins de basse vrombissante. Musicalement, on est clairement dans un groupe retro, ne cherchant nullement à innover. Dans la mouvance actuelle "80's Friendly", ce type de combo trouvera sans problème des afficionados. Non pas de l'opportunisme, on ressent néanmoins une véritable passion pour le genre.

La vocaliste Seraina Telli (Surrilium) a un timbre quelque part à mi chemin entre Rob Halford et Doro Pesh. Le duo de guitaristes, composé de Romana Kalkuhl (Atlas & Axis) et Sonia Nusselder (Sepiroth) se partage les soli et riffs à la Iron Maiden. La bassiste Jeanine Grob se débrouille pas mal avec son jeu ultra précis. La batteuse Lala Frischknecht, quant à elle si elle est très efficace souffre d'un jeu froid et un poil trop mécanique, qui s'il est très efficace pour les morceaux rapides démontre ses limites lors des balades comme "Lords of War" où il manque un peu de fluidité et d'émotion.

L'album est donc globalement homogène, avec tout ce qu'on attend d'un disque de heavy metal 80's. C'est un amalgame d'un peu tous les cadors du style, avec prédominance de morceaux speed, mais aussi un titre acoustique et une cover de "Holy Diver" de Dio. Un morceau épique à la Manowar complète également le tableau. Pour un groupe aussi jeune, atteindre un tel niveau est déjà remarquable en soit, pas étonnant que Nuclear Blast les ait signé. "Hexenhammer" ne plaira pas à ceux qui cherchent du renouveau, mais pourra en revanche satisfaire les amateurs de l'ancien Maiden ou de l'ancien Priest qui n'ont pas accroché à leurs albums plus modernes. 

note4

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie