Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Amon Amarth - Berserker

Écrit par SataNico le .

Chroniquer un nouveau Amon Amarth, c'est un peu aller à l'aventure en drakkar mais en sachant pertinemment par où passer, comment ne prendre aucun risque et arriver sain et sauf. Métaphore assez peu subtile de ce que représente leur musique, ultra efficace... Mais un peu toujours pareille. Si vous aviez aimé "Jomsviking", leur excellent précédent opus, vous adorerez tout autant ce "Berserker" !

Suite à ce préambule quelque peu critique quant à la stagnation du groupe, mettons néanmoins un bémol sur leur légère orientation, encore plus mélodique, plus power metal et nettement moins death, hormis sur le chant. Cet adoucissement a à l'évidence perdu bien des fans depuis "Twilight of The Thunder God", mais nombreux sont resté à la barre, et bien d'autres les ont rejoint. Toujours dans cette mouvance "Power Death", "Berserker" est pour qui se laissera happer par l'album, un brûlot dense et passionnant dont on ne se lasse jamais ! Oui c'est toujours pareil, et alors pourquoi changer ? Voudriez-vous vraiment voir Amon Amarth s'essayer à autre chose ? Il y a bien des groupes qui aiment se réinventer et il y a certaines entités dont on aime être abreuvés à l'infini du même nectar ! Après tout, on ne demande pas à Jason de se réinventer, on veut juste le voir trucider des teenagers, c'est pareil ici.

Encore moins rugueux et bourrin que ses prédécesseurs, ce qui est curieux quand on parle des berserkers, les guerriers les plus violents de la mythologie nordique, ce 11ème opus des suédois est néanmoins puissant, épique, sombre et mélancolique. Des titres comme "Crack The Sky", "Raven's Flight" ou "Valkyria" transportent l'auditeur qui s'imprègnent de leurs textes toujours bien écrits dans un univers barbare et grandiose. Un death ultra mélodique (ou un power metal très agressif ?) parfaitement taillé pour le live et rendant grandement hommage à la voix caverneuse du toujours excellent Johan.

D'autres titres comme "Mjoner, Hammer of Thor" et "Shield Wall" renouent néanmoins avec ce côté death à l'ancienne. Il s'agit évidemment des morceaux les plus sombres de l'album, par la même occasion. "Fafner's Gold" et "Into The Dark" forment de parfaites introductions et conclusion à ce nouveau chapitre de la saga Amon Amarth.

Si l'album se révèle encore plus mélodique que les précédents et qu'on n'observe toujours aucune prise de risque dans leur style qui semble quelque peu se "mainstreamiser" (copyright sur ce néologisme), le talent d'écriture et de composition est tel qu'on peut difficilement bouder son plaisir, pour peu qu'on ne soit pas réfractaire au style. Un album ultra efficace, qui à défaut de révolutionner quoi que ce soit donnera énormément de plaisirs aux fans en manque de nouveauté de la part de nos vikings préférés !

 
note4

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie