Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Tigerleech - The Edge Of The End

Écrit par Antephil le .

Le stoner n'est pas un genre le plus chroniqué dans nos colonnes du a une ligne éditoriale moins dédiée a ce dernier, mais quand un groupe du style comme les Français Tigerleech se glisse parmi nos CDs promos avec un solide album tel qu'est "The Edge Of The End" on se penche sérieusement sur le skeud pour offrir un peu plus de visibilité au quatuor Parisien.
 
Après dés débuts en 2013 et un gros changement de line-up qui aura suivit la sortie de l'EP 4 titres "Danse Macabre" en 2015, Tigerleech se confectionne un nouveau visage pour enchaîner sur un second 4 titres en 2017. La stabilisation des membres une fois effectuée son premier full lenght se concrétise enfin avec "The Edge Of The End" en 2019. Ce qui frappe lors de la première écoute c'est qu'au delà de son affiliation première au stoner teinté d’influences 70's et hardcore Tigerleech offre des riffs bien plus tranchants, hachés et incisifs qui se révèlent carrément mortels ("Sandstorm""An Experience Call Life", "Sexe Dur""Ankward""The Edge Of The World""Acid Gang"). Tigerleech distille également des passages qui broient littéralement les cervicales ("An Experience Call Life""Sexe Dur""The Edge Of The World")  et quelques tempi plus enlevés ou carrément speed pour ("Jungle Punk""Acid Gang") sans oublier de se faire heavy a souhait ("Decline For Glory";  "The Edge Of The World").
 
Un premier véritable auto-produit recèle avec logique quelques petites erreurs comme ici quelques riffs ou structures qui viennent a se répéter (la triplette "Sandstorm""An Experience Call Life""Burning Inside" en exemple) et un chant qui mériterait d’être plus varié. Les titres mériteraient également d’être un peu plus concis avec une durée oscillant entre 6 et 7 minutes dans leur globalité, amplifiant quelques peu les impressions de redites dans le travail de composition. Un mix resserré de tous les bons points ne pourront qu'accoucher de titres encore plus accrocheurs et qui permettrons a Tigerleech de venir faire une petite nique a Hangman's Chair pour ne citer qu'eux.
 
Mais ces menues erreurs de "jeunesse" ne gâchent rien du stoner sévèrement heavy et fracassant de Tigerleech qui nous offre même quelques variations plus mélodiques avec "Decline For Glory" et "In My Veins" pour une petite bouffée d'air frais bienvenues et relancer l'attention de cet excellent "The Edge Of The End"Tigerleech se veut une excellente découverte qui offrira au final un peu de sang neuf et plus hargnes pour les fans d'Orange Goblin ou Clutch et qui ne pourra que faire encore plus mouche sur scène. Pour ma part les meilleurs titres de "The Edge Of The End" continuerons de m'accompagner durant cet été caniculaire parfaitement a propos avec la musique du groupe ! 
 
 
note4

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie