Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Memoriam - Requiem For Mankind

Écrit par Brutal le .

Memoriam est un groupe plutôt prolifique, un album en 2017, puis un l’année suivante et un autre cette année, on peut dire que le groupe ne perds pas de temps. Toujours dans un registre death old school, le groupe formé sur les cendres de Bolt Thrower nous a habitués à un travail soigné et des compositions lourdes en mid tempo. Ici pas de réel changements, même thème, même recette (enfin presque), des paroles toujours fortes, un chant puissant et audible et des compositions bien travaillées. Un album dense de dix titres, généreux tant sur la durée que sur le travail. Pour l’artwork c’est toujours le talentueux Dan Seagrave qui est en charge d’illustrer le disque. Le visuel est dans la continuité des deux précédents opus, c’est sombre et révélateur à la fois.

Globalement le disque est bien plus proche de "The Silent Vigil" que de "For the Fallen", avec un chant toujours plus agressif et moins écrasant. Cela a pour effet de rendre le disque peut être un peu plus ouvert, s’adressant à un publique un peu plus large que les puristes deatheux fans de la première heure de Bolt Thrower. Cela rend aussi l’ensemble beaucoup plus brutal et ce ne sera pas pour nous déplaire (même si au fonds de moi je suis très attaché au style de "For The Fallen"). Dans tous les cas il est bon de souligner que malgré une activité intense, le groupe ne se repose pas sur ses lauriers et tente de renouveler un peu on style tout en gardant la même ligne directrice.

Le disque débute sur une bonne note avec l’excellent "Shell Shock", et passé l’intro nous sommes bien contents de retrouver la bande à Karl pour une bonne dose de death made in UK. C’est bien bourrin et plutôt efficace avec des parties de gratte signée Scott Fairfax toujours au poil ("Austerity Kills") et une rythmique pas folle mais bien soignée. Ici on est plutôt dans du classique, mais on se renouvelle quand même. Je suis un peu moins fan des titres tels que "Undefeated" que je trouve légèrement moins inspiré que le reste (surtout au niveau du chant) ou "Never The Victim". Ce qui à mon sens manque à "Requiem For Mankind", c’est le manque de titre accrocheurs, autant ils sont tous plus ou moins bons, autant il n’y en a pas vraiment un qui sortira du lot et à cela ce sera surtout une question d’appréciation personnelle (comme toujours en fin de compte) mais il n’y à pas vraiment de titres fer de lance ou quoique ce soit d’autre. A la rigueur on pourrait citer "Refuse To Be Led" qui dénote un peu du reste avec une intro un peu plus mélodique et un chant plus appuyé que sur les autres titres.

Malgré un ressentit en demi-teinte, "Requiem For Mankind" est une valeur sure pour les fans du genre. C’est juste qu’il n’est peut-être pas le disque idéal pour faire découvrir la formation aux nouveaux venus. Les anglais nous ont habitués à un death de qualité et malgré tout ce disque ne déroge pas à la règle mais avec trois albums en trois ans ont sent quand même qu’il y a un peu de précipitation. J’avais vraiment adoré "For The Fallen" mais "The Silent Vigil" m’avait un peu laissé sur ma faim et celui-ci manque cruellement du petit grain de folie pour faire décoller l’ensemble. 
 
 
note3.5
 

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie