Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Bird Box

Écrit par Antephil le .

Dernier gros carton de l'année 2018 de Netflix et dont l'engouement ne se tarit pas, Bird Box mérite t'il son statut de nouveau film culte du catalogue de la plateforme ? En tout état de fait le premier pas de la réalisatrice Susanne Bier dans le domaine de l'épouvante tient du pari réussi même si il faut clairement reconnaître que Bird Box pourra en tenir beaucoup sur le carreau tant le métrage mise sur une réalisation assez linéaire malgré ses deux timelines distinctes en voie de se rejoindre et qui continent quelques défauts de narrations heureusement sauvés par des sursauts scénaristiques bien menés même si pour beaucoup que l'on voit bien trop arriver par leur facilité. Gros point noir également que l'on notera surtout est l'utilisation de la fameuse boite a oiseaux quasi inutile et qui n'a presque aucune incidence sur le scénario.

Se positionnant dans le sillage du Phénoménes de M.Night Shyamalan et bien entendu du récent Sans Aucun Bruit qui fait traite cette fois-ci de la privation du sens de la vue face a l'horreur, mais aussi de la grande réussite de The Mist le tout brassé dans une punition quasi divine a l’efficacité redoutable. Parmi les points forts on retiendra une Sandra Bullock sur qui le temps ne semble pas d'avoir d'emprise d'une sensibilité a fleur de peau sur la timeline urbaine et d'une froideur extrême sur celle du dangereux périple envers les deux enfants sous sa protection ou toute humanisation et attachement se voit totalement prohibé et portant plus que quiconque sur leur frêles épaules toute l'horreur de ce nouveau monde. On retrouve également le John Malkovitch des grands jours dans un rôle quasi détestable mais qui possède la vision la plus lucide des événements et des dangers encore plus mortels lorsque les forces invisibles utilisent l'humain a ses fins d'exterminations dont tout le reste du casting ne servira qu'a subir leur punition mortelle. 

De la chute du monde civilisé a la tension permanente (très grande scène d'ouverture catastrophique) jusqu’à son salut presque cousu de fil blanc accompagnés par les thèmes musicaux de Trent Reznor et Atticus Ross de Nine Inch Nails, Bird Box marquera durablement les esprits a qui se donnera la peine de faire fit des quelques défauts formels d'une réalisatrice pas encore tout a fait a l'aise avec l'exercice de style et mérite donc facilement de figurer parmi les meilleurs métrages du genre de 2018. 

note4

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie