Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Dragon Ball Super - Broly

Écrit par SataNico le .

20ème film de la franchise Dragon Ball, troisième de la partie Dragon Ball Super (bien que techniquement le premier à sortir sous ce nom, Battle of Gods et Resurrection of F étant sortis sous le nom Dragon Ball Z, l'anime et le manga DBS n'ayant pas encore débutés à l'époque), Broly n'est pas totalement une nouvelle histoire, mais un reboot des deux premiers films Broly et du téléfilm "Le Père de Son Goku". Il adapte également le manga DB Minus qui montrait la version "canon" de l'envoi de Kakarotto sur Terre bébé, dans lequel on découvrait également Gine, la mère de Goku et Raditz.

Mais petit soucis, rebooter les plus cultes des films DBZ au motif qu'ils étaient "non canon" est un pari risqué. Clairement, si les films Broly étaient totalement inclassables dans la chronologie du manga, il n'en était pas de même pour le téléfilm sur Baddack, au point même que Akira Toriyama, souffrant visiblement d'Alzheimer l'avait directement référencé dans une bulle de Freezer dans le manga, on revoyait la scène de l'affrontement dans l'espace et Bardock avait son look du téléfilm, pas de DB Minus... Par conséquent, ce nouveau film ne reboote pas qu'un téléfilm non canon, mais bien une partie du manga... Une seule case certes, mais incohérence malgré tout. Si on peut évidemment fermer les yeux là dessus, Dragon Ball étant célèbre pour ses incohérences multiples, le fait est que cette réécriture est tout simplement inférieure à l'oeuvre d'origine. Néanmoins, ça reste très bien fait et la nouvelle origine de Goku est cohérente avec la nouvelle origine de Broly.

Toute la première partie du film est donc un préquel, nous présentant la succession du Roi Cold par son fils Freezer encore tout jeune. On y découvre pas mal de choses que l'on ne connaissait pas, ou sous une forme différente, et malgré mes réserves citées précédemment, ça reste pas loin de ce qu'on a vu de mieux dans tous les films ! Dommage de ne pas avoir entièrement fait un film préquel canon.

La partie dans le présent est elle un peu plus conventionnelle, et contient hélas les défauts du Dragon Ball moderne : pas de sang, plus de personnages purement mauvais. Broly est désormais une victime de son entourage, quand à Freezer il est désormais digne du Docteur Gang d'Inspecteur Gadget. Les nostalgiques de l'humour du début du manga seront en revanche aux anges, un habile parallèle entre Freezer et Bulma restera comme un des meilleurs gags qu'on ait eu récemment. Les nouveaux personnages sont bien présentés, ainsi que leurs motivations, mais à trop vouloir humaniser des psychopathes comme les soldats de Freezer, on en oublie presque que leur métier est quand même de génocider des planètes...

Le nouveau Broly est un personnage totalement à part de l'original. Si Paragus son père, reste à peu près le même, lui en revanche est totalement réinventé. Sans trop spoiler, on le voit progressivement devenir le Broly que l'on connait, son évolution est intéressante, mais le personnage perd en fascination. Le combat est en revanche fort bien troussé.

Passons maintenant au sujet qui fâche : les défauts du film ! Alors déjà les graphismes... S'ils passent assez bien la plupart du temps, on a droit à des plans franchement moches parfois, qui passent dans un épisode de l'anime, mais pas dans ce qui est censé être un blockbuster. Ensuite, c'est quoi tous ces CGI à outrance ? Si par moment ça rend très bien, clairement les graphistes ont pété un câble là, on se croirait carrément dans Doctor Strange, lors de l'affrontement contre Dormmamu durant le combat final, avec des effets kaléïdoscopes chelous. Les combats sont par moments illisibles, tant ils ont rajouté d'effets... Et la B.O.... Non mais ils ont fait quoi ?? Le précédent film avait droit à du lourd : Maximum The Hormone, Momoiro Clover... Là on a ?? Un gars qui gueule les noms des persos et des attaques dans les chansons, comme si on était sur une borne d'arcade... Ouch ! Pour le coup je ne serais pas contre que le film soit réadapté en arc, débarassé de ces défauts, et avec les fameuses scènes non tournées du script originel de 3 heures.

En l'état, Broly, en dépit de pas mal de défauts désolant reste un film Dragon Ball très agréable. De bons combats, moins de manichéisme que dans le passé, beaucoup d'humour (Freezer et Beerus sont définitivement ridiculisés à vie maintenant !) et des répliques déjà cultes. Le tout est teinté par des excès de modernisme et un ton un peu trop soft. On regrettera l'absence d'un trop grand nombre de personnages, chose malheureusement récurrente dans les films DB, qui vont à l'essenciel. En attendant, on a déjà hâte au retour (encore) de Broly dans un prochain arc, pourquoi pas contre Moro ? 

note3

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie