Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Captain Marvel

Écrit par Monsieur Popcorn le .

Les débats entourant la place de Captain Marvel dans le milieu super-héroïque ont pris tellement de place qu’on pourrait aisément dire qu’ils ont occulté le long-métrage en lui-même. Il serait pourtant plus pertinent de l’inscrire dans le genre de manière plus générale pour mieux se rendre compte qu’il reste au final assez basique. On pourrait même se demander si le film ferait autant de remous sur les réseaux sociaux si le protagoniste principal était masculin. C’est ainsi que beaucoup de trolls se sont jetés dessus avant sa sortie, réagissant à la mise en avant d’un personnage féminin ayant son propre long-métrage solo là où les héroïnes du MCU se contentaient de place de sidekick voir de love interest. On pourrait donc parler d’une certaine révolution dans cet univers, sachant que DC avait franchi le pas il y a deux ans avec le bon Wonder Woman et que tous les films solos de personnages de comics féminins étaient largement mauvais (cf Catwoman à la misogynie ambiante).

Mettons donc de côté les remarques sexistes que certains auront proférées pour finalement parler de l’œuvre en elle-même, inscrite dans la même mécanique générale narrative du MCU. Le film tente d’ailleurs de raccrocher les wagons avec le restant de l’univers avec des liens assez peu subtils et finalement peu utiles à l’avancée générale comme la présence de Ronan. On a ainsi souvent l’impression que le film cherche à mettre son audience dans la poche avec des liens rassurants, notamment les clins d’œil aux années 90 ou encore des traits d’humour variable. Même les scènes d’action font des rappels à des œuvres précédentes avec des résultats en défaveur de celui-ci. On pensera notamment à la scène du métro, dont l’agencement nous rappelle que Spider-Man 2 reste plus moderne malgré ses nombreuses années au compteur.

Et pourtant, même l’indigence des séquences d’action ne peut nous gâcher le plaisir ressenti devant certains moments. Brie Larson incarne ainsi un personnage assez intéressant et dont la quête d’identité pourra être vue par le biais du traitement misogyne ancré dans le comportement d’une société habituée à agir d’une certaine manière sans remise en question de ses actions. On pourrait également aborder un arrière-plan politique qui reste passionnant au vu de l’actualité. Il n’est donc pas honteux de suivre avec un certain plaisir l’intrigue malgré ses aspects convenus, tout en restant bluffé par le travail toujours remarquable de Lola VFX pour rajeunir certains acteurs.

Au final, Captain Marvel est un épisode filler assez commun par rapport à l’avancée du MCU et offre la même formule habituelle que les films solos Marvel. On notera l’importance de la représentation féminine dans des divertissements à grand budget (bien que, plus récemment, Alita - Battle Angel s’avérait plus passionnant à de multiples niveaux) et l’on pourra s’amuser devant mais cela n’influe en rien un résultat final assez convenu. On espère maintenant qu’Avengers - Endgame assumera son statut plus ambitieux mais également que les futurs blockbusters offriront une écriture plus passionnante et plus stimulante cinématographiquement à des personnages de super-héroïnes… 

note3

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie