Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Escape Game

Écrit par SataNico le .

L'an dernier, un obscur DTV du nom d'Escape Room pointait le bout du nez, vite vu, vite oublié. Son concept, un escape game où les candidats meurent les uns après les autres était très audacieux, mais fort mal exploité et fort heureusement, une autre tentative d'exploiter le sujet voit déjà le jour, sous la caméra d'Adam Robitel (Deborah Logan, Insidious 4). Si vous ne savez pas ce que sont les Escape Game (ou Escape Yourself, il y a plusieurs chaînes concurrentes), je ne saurais que trop vous conseiller de vous renseigner là dessus, il y en a partout en France et c'est super sympa entre potes. Bref, revenons au film.

Sorte de Saw, version énigme à résoudre, Escape Game est typiquement ce qu'on peut appeler un film d'exploitation. Il y a 0 originalité dedans, on y va en sachant très bien à quoi s'attendre, un peu comme un énième Saw justement. Une bande de gens qui ne se connaissent pas se retrouvent invité pour un jeu, avec différentes salles et une énigme à résoudre, qui généralement va se terminer par la mort d'un (ou plusieurs) candidat(s). Comme ils disent dans Highlander "There can be only one". Le suspens sera donc principalement de savoir qui va mourir et dans quel ordre, et accessoirement de voir si vous parviendrez à résoudre les énigmes avant les personnages, mais également de trouver la raison de tout ce binz !

Soyons clair, le but de ce film est explicitement affiché, lancer une franchise. On a donc plein de teasing pour des suites potentielles, des pistes narratives à peine amorcées, un petit côté Hostel derrière les motivations de tout ceci, que je ne dévoilerais pas... Et si ça peut être très sympa si les suites voient effectivement le jour, rien de plus frustrant si jamais ce n'est pas le cas. Car l'oeuvre en elle même ne se suffit pas. En soit, on a donc plus affaire à un gros pilote de série TV, comme le démontre le casting, assez télévisuel, dans lequel surnage la sublime Deborah Ann Woll (True Blood, Daredevil), définitivement bien plus belle en rousse qu'en blonde. Les personnages sont principalement archétypaux, mais soyons lucides, qui demande réellementune construction psychologique ultra poussé dans un tel film ? On veut surtout voir les persos mourir de manière atroce !

Et c'est là que le bas blesse... Le film est ultra radin sur le gore. Il semble loin le temps de Saw 3. Si les pièges sont ingénieux dans leur construction, les morts sont aussi sages que dans les plus sobres productions Bloomhouse, genre Ouija. L'horreur PG 13, non merci ! Du moins pas dans un film centré sur des morts et des pièges, on est pas dans un thriller surnaturel là. Clairement, il y a un peu arnaque sur la marchandise. 80% des gens qui vont voir Escape Game veulent avant tout voir des morts dégueulasses. Jigsaw n'est pas content !

Escape Game du coup ne transcende jamais son statut de teen movie horrifique d'exploitation et n'est rien d'autre qu'un genre de "Souviens-toi... L'été Dernier" moderne, plutôt qu'un Scream. Un film divertissant, correctement ficelé (Adam Robitel est un solide artisan... Mais n'est pas James Wan) et qui laisse sur sa faim. Après qui sait, vu son succès, la ou les suite(s) probable(s) peuvent tout à fait remonter le niveau. C'est tout le mal qu'on peut souhaiter au film ! 

note3

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie