Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Overlord

Écrit par Antephil le .

J.J. Abrams, qu'as tu fait la ? Certes tu n'es que le producteur de cet Overlord qui devait être dans son tout premier jet un métrage s'inscrivant dans ton Cloverfieldverse, mais a quel moment tout est parti en vrille ? On a senti que quelque-chose se tramait lorsqu'il a été annoncé qu'Overlord allait être distribué après The Cloverfield Paradox, ce qui n’était donc pas le plan a la base. Les choses ont surement du se compliquer lors du stade de la production et le tout a du être rapiécé de toute part en dernière tentative de sauvetage du projet. 
 
Mr Abrams étant surement plus occuper qu'a lire cette critique c'est donc a nos lecteurs que nous allons nous adresser pour avertir qu'Overlord est un gros ratage. On est loin d'un métrage catastrophique a tous les niveaux, mais les trous béants dans le scénario et son casting de morts-vivants nazis restreint au minimum syndical laisseront les fans du genre effarés. Tout avait pourtant bien débuté avec le premier soldat mutant a la transformation qui rendrait jaloux le David Cronenberg de la période nouvelle chaire, mais tout s'écroule lorsque nos héros se rendent dans le repaire des savants fous et que la promesse d'une flanquée de zombies ultra énervés soit au final une maigre réunion de figurant aux maquillages truellées a la va vite comme je te pousse, le tout enterré par le vide scénaristique concernant le fameux "gourdron" régénérateur. Aucune mythologie n'a été pensée sur son origine, le pourquoi de ses effets, comment les nazis ont mis la main sur la matière. Autant dire qu'on est loin du fantasme de l’adaptation live du jeu-vidéo Return To Castle Wolfenstein.
 
L'autre gros constat qui laissera tout spectateur s'en rendant compte une fois le générique passé ... pourquoi un film sur la seconde guerre mondiale et les nazis ne continent aucune svatiska ? de référence au régime nazi et de ses symboles malheureusement de haine ? On subodore fortement qu'Overlord devait prendre place dans un univers alternatif comme le faisait si bien 10 Cloverfield Lane et The Cloverfield Paradox mais que toute idée a du être retirée lors de la production et emportant avec elle le folklore du métrage et de ce fait toute immersion. Ne subsistera lors de son final expédié dans une médiocrité aberrante que le souvenir de son bad guy en chef qui sauve le tout d'un ratage dans toutes les grandes lignes et l'affiche qui fait un beau poster qui claque dans le salon dont on arrivera même a préférer Le Commando des Morts-Vivants, Overlord n’étant même pas un nanar, mais un véritable navet. J.J. Abrams nous donnera t'il un jour les raisons d'un tel désastre dont on reste très curieux du comment le tout a pu en arriver la ? 
 
 
note2

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie