Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Mayans M.C. - Saison 1

Écrit par Antephil le .

On pourra dire que Kurt Sutter revient de loin, après avoir été producteur du carton The Shield et surtout sa création Sons Of Anarchy ce dernier aura touché le fond de la médiocrité avec le médiéval The Bastard Excecutionner (annulé au bout d'une saison effroyable), depuis attendu au tournant mais toujours auréolé du succès mondial des Sons ancré dans les mémoires et de sa révélation Charlie Hunnam. On aurait pu donner très cher de la cote de Sutter et c'est entre surprise et logique de renouer avec l'univers qui aura fait sa renommé que le producteur/scénariste/acteur a annoncé qu'une série spin-off de Sons Of Anarchy  était mise en chantier.

Après Jax Teller et son drama familial c'est désormais Ezekiel (JD Pardo) la nouvelle star de la série, prospect attachant a la peau dure et au grand cœur (brisé) pris au piège entre un prix a payer, un groupe de rebels leadé par la vengeresse Adelita (Carla Barrata) et Miguel Galinda (Danny Pino), baron de la drogue partageant sa vie avec la belle Emily Thomas (Sarah Bolger) qui pour parachever le tout est l'amour perdu d'EZ. On aurait d'ailleurs pu craindre que Mayans M.C. fasse pale figure face au casting quatre étoiles de Sons Of Anarchy dont on retrouve ici certains de ses personnages principaux comme Marcus Alavarez (Emilio Rivera) ou plus surprenant, le creepy Chucky (Michael Ornstein) aux mains amputées, ici employé par les Mayans, et outre un menaçant (mais fragile) Galinda, EZ partage sa présence au sein des bandidos avec son frère Angel (Clayton Cardenas) a la relation qui gagne en intensité et justesse au grès des épisodes dont le paternel Felipe Reyes (au passé trouble) est campé par l'excellent Edward James Olmos. 

Pour l'affiliation avec les Sons Of Anarchy que l'on aurait pensé s'en tenir a de simples clins d’œil et de caméos du casting de ces derniers pour caresser dans le sens du poil dru des fans en tout début de saison, le destin des Mayans se verra encore plus lié a celui des Sons ou l'ombre de Jax Teller plane et mettra sur le bord de la route ceux n'ayant jamais visionné son grand frère. Et contrairement a Sons Of Anarchy qui brassait toutes les ethnies possibles (latinos, blacks, asiatiques ...) Mayans M.C se centre sur une en particulier, les latinos, son action prenant place  place a la frontière Mexicaine mais l'on pourra voir cela comme une envie de se rattacher a la tendance des films et séries "Narcos" a la mode depuis déjà quelques temps et qui ravira les fans de la thématique.

Si l'on pouvait attendre que la série se repose sur sa trame initiale que l'on aurait pu craindre bien trop revue, c'est sans compter une redistribution très habile des cartes en milieu de saison qui change la donne pour un jeu de faux semblant et manipulations entre les Mayans, les fédéraux (retour du timbré membre de l'ATF Lincoln "Link" Potter (Ray McKinnon) qui avait déjà foutu le boxon chez les Sons) et le cartel qui offre de plus une fin de saison inattendue ou le destin d'EZ se verra mêlé a celui de ses frères d'armes pour la saison 2.

Mayans M.C. signe ici une excellente première saison au delà des attentes qui prend donc son envol a partir de sa seconde moitié et qui se pare ici de bons arguments pour sa saison 2 qui ralliera a elle les fans de Sons Of Anarchy pour ce qui est désormais l'une des séries les plus attendues de 2019 (et donc réécoutera en boucle son générique principal d'ici la).

note4

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie