Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

[INTERVIEW] : Gus G de Firewind et Ozzy Osbourne

Écrit par L'Escargot le .

{tab=Francais}

Gus G, le guitariste actuel d'Ozzy Osbourne nous a accordée une interview pour nous parler du nouvel album live de son groupe Firewind, mais aussi de ce qu'a pu lui apporter d’être le 6 cordiste attitré du Madman et sa carrière solo.

Church Of Nowhere : Salut Gus! Comment vas-tu?

Gus : Super, merci de demander!

Church : Merci de prendre un peu de ton temps pour répondre à quelques questions pour Church Of Nowhere. Pour ses trente ans, Firewind sort un album live appelé "Apotheosis". Peux-tu nous dire pourquoi vous avez choisi ce nom pour votre show d’anniversaire ?

Gus : Eh bien, en fait c’est un mot grec. C’était important pour nous, en tant que groupe grec, d’avoir un nom grec. "Apotheosis" (apothéose en français) est une sorte de glorification d’un sujet, c’est la définition lexicale de ce mot. C’est un bon mot pour retranscrire l’esprit de ces concerts. Donc c’est un peu comme si on leur rendait l’émotion qu’ils nous donnent. On veut leur donner ça, mais de notre point de vue. Je pense que c’est un bon mot pour un titre.

Church : Et ce live a-t-il été enregistré sur un seul concert ou sur toute une tournée?

Gus : Il a été enregistré pendant notre tournée européenne en 2012, il a été enregistré dans tous les pays d’Europe ou on a joué, plus certaines dates de Grèce qu’on a faite fin 2011. Donc il y a les deux concerts à Thessaloniki, les deux dates à Athènes, et bien sûr les 20 concerts qu’on a fait à travers l’Europe. Donc il y a la France, l’Angleterre, la Belgique, l’Allemagne…

Church : Après sept ans, et quatre CD, le chanteur de Firewind, Apollo Papathanasio a quitté le groupe. Tu peux nous donner les raisons de son départ ?

Gus : Je crois que c’est surtout une histoire personnelle, je ne sais pas s’il a vraiment quitté le groupe. Je pense que c’est parce qu’Apollo soit un père de famille et qu’il voulait rentrer chez lui quand il finit le boulot. Et il ne pouvait pas vraiment tourner. Il n’était pas heureux ces dernières années. Quel que soit la quantité d’argent qu’on gagnait, il n’était jamais satisfait, il ne voyait sûrement pas l’intérêt de faire tout ça… C’est sûrement parce qu’il a deux enfants à la maison. Et je peux comprendre ça, le reste d’entre nous n’a pas de famille, on vit juste pour le groupe et pour la musique qu’on joue. De plus, il était un peu plus vieux que nous, et je pense que quand tu vieillis tu ne t’investis pas autant dans un groupe que quand tu es jeune. Et cet investissement l’a quitté depuis un bon moment. Je pense que c’est le meilleur choix pour lui parce qu’il nous a lâché sur pas mal de tournée dans le passé… Il a arrêté en pleine tournée en 2007, et il a raté la tournée de 2011. Donc je pense que c’est une bonne chose qu’il ait décidé de nous quitter pour de bon. Tant pour lui que pour nous, car on ne pouvait pas continuer comme ça. On a besoin de quelqu’un qui soit investi à 200% dans le groupe.

Church : Et vous avez trouvé quelqu’un qui est investi à 200% dans le groupe? Ou vous avez quelqu’un en tête ?

Gus : Pour le moment, on a ce gars Kelly Sundown Carpenter, c’est un de nos roadies et il fait un super travail, mais on n’a pas encore pris la décision de qui sera le chanteur officiel du groupe. Donc on verra, on n’est pas pressé, on ne va pas tout de suite entrer en studio.

Church : Après 10 ans tu dois avoir vécu beaucoup de choses avec Firewind. Et quels sont tes meilleurs souvenirs avec le groupe ?

Gus : Et bien il y a beaucoup de choses, évidemment, les tournées qu’on a faite au Japon, visiter la Chine pour la première fois, ou jouer au Download Festival. On était le premier groupe grec à jouer à Donnington. Il y a aussi les grosses dates qu’on a faite dans notre pays, les tournées américaines… Il y a eu beaucoup de choses superbes qui nous sont arrivée, mais aussi beaucoup de difficultés sur les routes…

Church : Tu es aussi le guitariste d’Ozzy Osbourne, comment tu fais pour gérer ces deux projets ? As-tu déjà dû faire un choix entre Firewind et Ozzy ?

Gus : Et bien le truc quand j’ai rejoint Ozzy, ils m’ont clairement fait comprendre qu’ils avaient besoin de moi pour toute la tournée mondiale et pour l’album et que ça allait me prendre un an et demi voire deux ans de ma vie, donc j’étais investi à 100% dans ce projet. En ce moment ils font une pause. Pendant d’autres pauses, j’ai eu le temps de faire quelques dates avec Firewind, mais ils savaient que j’étais occupé avec Ozzy. Mais quand la tournée d’Ozzy s’est terminée, je suis retourné avec Firewind et on fait une autre tournée et on a enregistré un nouvel album… Les premiers mois étaient les pires, il faut du temps pour s’adapter à un si gros changement. Mais maintenant, tout va bien ! 

Church : En parlant d’Ozzy, comme il est en tournée avec Black Sabbath, et vu son âge, tu penses qu’il y aura un autre album du projet solo d’Ozzy Osbourne ? Et si oui, tu continueras à jouer avec lui ?

Gus : J’aimerai beaucoup ! On a parlé d’un autre album et il est vraiment impatient d’amener cette nouvelle formation en studio. La dernière fois qu’on a discuté, il parlait de faire un nouvel album, comme il a fait avec les deux premiers, quand Randy Rhoads était toujours en vie et dans le groupe. C’est-à-dire aller en studio avec tout le groupe, et composer tous ensemble… Ce sera fantastique, si on peut faire quelque chose comme ça ! Pour le moment, il faut attendre pour voir ce qu’il va se passer.

Church : Tu penses que le fait de jouer avec Ozzy a aidé dans la popularité de Firewind ? Tu penses que Firewind est accepté comme il se doit ou tu penses que vous pourriez être plus célèbre ?

Gus : Je pense qu’on est bien accepté. Parce que le groupe existait longtemps avant que je rejoigne Ozzy. On était déjà établis à un certain niveau, on n’est pas un très gros groupe, on est même plutôt petit à l’échelle mondiale. Mais on est connu internationalement, on tourne, on a un cœur de fans hardcore qui est très fidèle… Je pense que le groupe est en perpétuelle expansion, on a toujours eu une petite croissance. Firewind n’a jamais été le genre de groupe qui a explosé dès le premier album, tu vois ? Mais on a toujours eu une croissance lente et stable, et ça n’a pas changé, c’est toujours la même chose ! Mais c’est sûr que pas mal de gens viennent à nos concerts parce que je suis le guitariste d’Ozzy. Du coup on trouve un peu de tout dans le public de nos concerts. Il y a bien sûr les fans qui nous suivent depuis dix ans, certains qui sont des fans de guitare, qui viennent voir le gars qui joue avec Ozzy, et quelques fans d’Ozzy bien sûr, qui nous ont connu au fur et à mesure, ils ont regardé ce que je faisais, et ont aimé le groupe… Pour résumer, on va dire que je vois de plus en plus de t-shirt d’Ozzy dans nos concerts. [rires]

c9b8d606f32557499c870c90aa422e5a

Church : Je pense que tout le monde a entendu parler de la grosse crise financière de Grèce. Est-ce que cette crise a eu un impact sur l’industrie musicale grecque ?

Gus : Tu veux dire la scène musicale grecque ?

Church : Oui, est-ce que vous vendez toujours des CD en Grèce ? Est-ce que c’est toujours facile de produire un album là-bas ?

Gus : On ne vend plus autant de cd qu’avant, mais pas qu’en Grèce. Même en Amérique qui est un très gros marché. Je veux dire, plus personne ne vend de cd parce qu’il y a de moins en moins de disquaires, tous les marchands de disques ont disparus, j’ai entendu, même en France. Virgin Megastore a fermé c’est bien ça ?

Church : Oui.

Gus : Et je ne sais pas ce qu’il en est de la Fnac ou autre… Mais c’est de plus en plus difficile de trouver des CD dans les magasins. Et pour être honnête, les temps sont en train de changer. Le CD va devenir un objet du passé, ça deviens des objets collectors aujourd’hui. Et la nouvelle génération grandis dans un monde où on pense que la musique est quelque chose qu’on obtient gratuitement. Et on ne peut rien faire contre ça, c’est comme ça que les choses évoluent. Par contre, on vend autant, voire plus, de ticket de concert qu’avant… Ce qui veut dire que les gens n’arrêtent pas d’écouter de la musique, ils en écoutent même sûrement plus ! Mais ils ont plus de choix d’artistes et moins d’endroit où acheter. Donc c’est une situation bizarre, tu vois tes ventes de cd baisser, mais les ventes de merchandizing augmentent… C’est étrange…

Church : Parlons un peu de toi maintenant. Tu peux nous dire comment tu composes tes morceaux?

Gus : Et bien en fait, mon idée de la composition c’est juste jouer de la guitare. Si je trouve deux riffs qui vont bien ensemble, j’en fais une chanson. C’est en gros comment j’écris. En général, après je les montre au chanteur, il trouve une ligne de chant qui va avec… En gros c’est comme ça qu’on fait une chanson.

Church : Et tu es ta seule muse ou tu t’inspires d’artistes que tu écoutes ?

Gus : J’essaie d’écouter le moins de musique possible quand je compose. Parce que des fois tu es trop influencé par quelque chose, et tu commences à sonner comme quelqu’un d’autre. Après ça dépend, j’aime bien être libre quand je compose, je ne me dis pas : « Bon on fait quoi sur cet album ? » Quand tu composes beaucoup de morceaux, et quand tu as, mettons 10 chansons, là tu prends du recul et tu peux te dire « Ok, c’est à ça que ça ressemble ! ». De là tu peux avoir une idée générale de la tournure que prend ton album. Mais je n’ai jamais commencé à écrire en me disant : « Je veux faire ci, ou je veux faire ça… ». J’essaie juste de me faire emporter par ma musique et vois si quelque chose de bon en sort. Sinon j’écoute vraiment tous les styles de musiques, du blues au hard rock, ou du rock plus classique. Du death metal aussi. J’aime beaucoup les BO de films… Je peux être inspiré par n’importe quoi !

Church: Tu as une idée de ce que tu vas faire dans le futur? Peut-être un album solo ?

Gus : Je suis, en ce moment même, en train de travailler sur mon premier album solo.

Church : Oh super !

Gus : Oui ! Je suis en train d’essayer un truc un peu différent… Même vraiment différent de ce que fait Firewind. J’espère pouvoir le sortir l’année prochaine !

Church : Et tu peux nous en dire plus sur cet album ?

Gus : Je ne peux pas vraiment t’en dire plus, je peux te dire que ce sera des morceaux instrumentaux, et quelques morceaux avec des paroles. J’aurai quelques chanteurs invités dessus. Mais c’est tout ce que je peux dire pour le moment.

Church : Et bien merci pour toutes ces réponses, tu veux ajouter quelque chose, peut être un mot pour nos lecteurs, ou tes fans ?

Gus : Tout d’abord merci d’avoir lu l’interview. Et c’est toujours un plaisir de jouer en France. J’espère que nos fans français prendront cet album live parce qu’on peut entendre leurs voix dedans [rires]. J’ai hâte de revenir en France !

Church : Merci pour tout ! A bientôt !

1000x1000 1

{tab=Anglais} 

Church : Hi Gus! How are you?

Gus : Fine thank you for asking.

Church : Thanks for taking a part of your time to answer few questions for Church Of Nowhere. So, for its tenth year, Firewind will release a live album called "Apotheosis". Can you tell us why did you choose this name for your anniversary show? 

Gus : Well, that’s actually a Greek word, we wanted to have a Greek word, since we are a Greek band… "Apotheosis" means, it’s kind of glorification of a subject to a define level lexical explanation of that word. It’s just a nice word to kind of capture the vibe of those shows. Our audience and our fans, really made us feel like that, when we’re playing those nights and recording on our last tour, so… it’s kind of giving back to them what describing how they made us feel. So we wanted to give that back to them, from our side. But it’s a good title, a nice word.

Church : Does this live have been recorded on only one show, or during a tour?

Gus : It was actually recorded during our European tour in 2012, it was recorded in all the European country where we played twice, in Greece, the first show we did at the end of the year last December. So we played two shows in Thessaloniki, two shows in Athens and of course all the twenty shows we did around Europe. So France is in there, England is in there, Belgium, Germany

Church : So after seven years, and four CDs, Firewind’s singer Apollo Papathanasio quit the band. Can you tell us some reason of his departure?

Gus : I think it was just his personal thing. I don’t know why he really quit. I guess Apollo was always a family man and he wanted to quit his job, back home and he could not really tour… He was just not happy the last years. No matter how much money we made, he was never happy with it, he just probably didn’t probably see a point doing this. Maybe because he has two kids back home and I understand that because, the rest of us we don’t have families, we live just for the band and the music we do. Unplus, he’s a little bit older, I guess when you get a little bit older, and maybe you just don’t want to put as much into it. So I think this part has gone for him for a long time. I think it was the best choice for him because he had dropped off various tours in the past, he stopped touring with us back in 2007, and he missed a tour in 2011… So I think it was a good choice he decided to quit for good… And it’s good for us also because we couldn’t continue like that. We need somebody to be 200% committed to the band.

Church : Did you find someone committed 200% in the band, or do you have someone in mind to replace him?

Gus : Right now, we have this guy, [Carvi carpender], he is a touring member and he is doing really great, but we haven’t made a decision of who’s going to be officially the singer of the band, we will see. Now we’re not in the rush, we won’t go back in the studio right now.

Church : 5 After ten years, you probably lived many things with Firewind, what are your best memories with the band?

Gus : There are a lot of memories, obviously, the tours that we’ve made in Japan, visiting China for the first time, or playing Download Festival, being the first band from Greece to have playing in Donnington, headline big shows in our own country, American tours… it’s been lots of successful things happening for the band but also lot of difficulties in the road you know…

Church : You are also the guitarist for Ozzy Osbourne, how do you manage these two big projects? Did you have to make choice between Firewind and Ozzy once?

Gus : Well the thing is when I join Ozzy, they made pretty clear to me, that they needed me for the whole world tour and the album and that will gonna take of one and half or two years of my life, so I have to commit 100% to that. There’s a beak now. In some other breaks we did some shows, but they knew that I was committed to this and obviously when the tour with Ozzy was over then I went back to Firewind and I did another tour, I did another album with the band so… The first few month may be worse, to get adjust to this big change but everything is very smooth now.

Church : Talking about Ozzy, as he is starting a tour with Black Sabbath. And regarding to his age, do you think there will be another Ozzy Osbourne side project album? And if it does, will you keep playing with him?

Gus : I really hope so. I mean, we’ve talked about another album, and he’s very excited to get this new band into the studio. The last time I spoke with him he was talking about doing another record, like he did the first two, when Randy Roads was alive and in the band, kind of going into the studio with the guys and writing all together the stuffs, so it will be fantastic if we can do like that. So we’ll wait and see what happens

Chruch : Do you think the fact you’re playing with Ozzy helped Firewind’s fame? Do you think FW is accepted as its true worth? Do you think you could be more famous?

Gus : I think, because of the band existed before, long before I joined Ozzy… It was established to a certain level, not a very big band, to be honest, we are a small falling, on a world while level, we were internationally known, and we were touring, and we have very loyal hardcore fans, and I think the band is still growing, we always had a slow rise. Firewind was never the kind of band that sky rocked on the first album, you know? We had a slow rise and our career is been stabile growing. That has not change, that’s still the same. But maybe some more people come to our shows these days because of the fact I’m playing with Ozzy and there’s a good mixture of people among our audience. Obviously there is a hardcore fans that have been following the band for ten years and then again some other people that are guitar fans, they come to see the dude from Ozzy. And some Ozzy fans obviously, they found out along the way, they found out about me and they liked the band… Let’s put it this way I see lot more Ozzy t-shirt in our shows these days. [Laugh]

c9b8d606f32557499c870c90aa422e5a

Church : I think everybody heard about the Greek financial crisis. Does this crisis have an impact on Greek musical industry?

Gus : Do you mean on the Greek music scene?

Church : Yes, I mean do you still sell CDs in Greece, is it still easy to produce an album?

Gus : We don’t sell as many CDs as we did before, but, not only Greece, I don’t think anybody sell as many albums as they did before. Even in America which is a huge market, I mean nobody sells more records because there are no CD stores, all the record stores are gone, I heard even in France. Virgin Megastore are gone right?

Church : Yes

Gus : And I don’t know about fnac or whatever. It’s getting harder and harder to find CDs in stores and to be honest, these times have changed, its seems that the CD as an item is a thing of the past, you know, they come a collector items these days, and the new generation is growing up in a world where they think music is something that you get for free. And you can’t do much about it, it’s just a way it is right now, and the way times are change. I mean, we still sell a lot of tickets for example in our countries as we did before, or maybe even more, so it doesn’t mean that people do not listen to music, maybe they listen to more music, but they just have more choices of artist and less outlet to buy you know? So it’s a bit strange situation you know, you might see your CDs sells going down but your merchandize sells go up, or your ticket sells go up, so it’s kind strange you know?

Church : Now talking about you, can you tell us how do you write your songs?

Gus : Well, my idea of composing is just jamming on the guitar, and if I get a couple of good riffs that goes together, that match together, I put them together and I make of them a song, that sound like how I’m create my songs, and I usually show them to the singer and he does is vocal lines himself… That’s how we usually create a track

Church : And are you your only muse or do you inspire yourself from artist you’re listening?

Gus : I try to stay away from that, because sometime you can get too influence of something and you might start sounding like somebody else. It depends you know, I just like to be free when I compose, and I don’t wanna think about: “What we gonna do on this record?” It’s just good to get a lot of music put together and maybe when you have ten songs, then you can take a step back and say “Oh that’s where we’re going with this”, and then you can get a big clear picture, you know but I never really started write in a record saying, “Oh I wanna do this, or I wanna do that”, you know? I just tried to let me I just go with the flow and see if anything good comes out. I listen to all kind of music, from blues to hard rock, or classic rock too, some death metal, or whatever you know, I listen to soundtrack music, so, I can be inspired by anything.

Church : Do you have ideas of what you will do in the future? Maybe a side project album?

Gus : I’m actually working on my first solo album right now, as we speak

Church : Oh! Nice!

Gus : Yes, I’m doing a different kind of record, I mean really different from what Firewind is doing. Hopefully I can release that next year.

Church : Can you tell us more about this album?

Gus : There is not a lot more I can tell you, I can tell you that it’s gonna be some instrumental songs, and some songs with vocals. And I’m gonna have a few different guests singers on it. But that’s all I can tell you right now. 

Church : Thanks a lot for all theses answers, do you want to add something, maybe a word for our readers or your fans?

Gus : So first of all thanks a lot for reading this and It’s always a pleasure to play in your country in France and I hope French fans take our new live album because some of their voices are gonna be heard in there [laugh]. Can’t wait to come back to France!

Church : Thanks a lot! See you soon!

1000x1000 1

 
 

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie

Commentaires