Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

[INTERVIEW] : Klara et Mia de Crucified Barbara

Écrit par (I le .

Interview réalisée au Ninkasi Kao de Lyon le 14 Octobre 2014.

Church : Salut, merci de prendre un peu de votre temps pour répondre à quelques questions pour Church of Nowhere. Comment allez-vous ? Pas trop fatiguées par la tournée ?

Klara : Non, on se sent super bien !

Mia : Être ici c'est un boost d'énergie. Mais on est toujours fatiguées pendant la journée. On commence à se réveiller au début des concerts. (rires)

Klara : On est en tournées depuis 4 semaines maintenant, c'est un peu fatiguant, mais c'est aussi beaucoup de fun. Ça nous donne la pêche de jouer tous les soirs… Donc on se sent bien !

Church : Vous gardez de bons souvenirs de cette tournée pour le moment ?

K : Des tas !

M : Oui, on a fait plein de super concerts sur cette tournée.

K : On s'est éclaté, on est allé dans pleins d'endroits où on n'avait jamais été avant. Et maintenant, c'est la dernière semaine et on est de retour en France où tout est… proche de la perfection ! (rires)

Church :  Comme pour chaque tournées, vous restez pas mal de temps en France, vous aimez être ici ? Et que pensez vous du public français ?

K : Je pense que c'est le meilleur ! On en parlait hier, et c'est comme une seconde maison pour nous. On se sent presque chez nous, même si on ne parle pas un mot de français, on s'y sent bien !

M : Nos concerts sont toujours géniaux ici, on est bien accueilli par le public, du coup on a toujours hâte de jouer en France.

Church :  Nous aussi ! Sinon, un peu plus tôt durant votre tournée, vous avez joué 3 chansons de votre dernier album alors qu'il n'était pas encore sorti. Comment ces morceaux ont été reçus ?

M : Même si on voyait que les gens ne connaissaient pas les paroles, ni même les chansons. Et puis les gens devraient savoir à quel point on a du mal à les voir depuis la scène, donc on essayait de les voir, ils essayaient de chanter les chansons, ce qui est plutôt un bon signe. (rires)

K : Je pense, sur "Electric Sky" par exemple, qu'il y avait de bons retours. À partir du moment où on l'a joué on pouvait le voir. C'est facile de bouger en entendant ce morceau, et c'était cool. Et maintenant, l'album est sorti et on voit vraiment les gens chanter avec les bonnes paroles !

M : Je pense que les nouvelles chansons qu'on a écrit marchent très bien sur scène. Le processus d'écriture s'est très bien passé et on prend beaucoup de plaisir à jouer ces chansons. Donc c'est vrai que sans l'album on était nerveuses à l'idée de jouer les nouvelles chansons. Mais ces chansons sont super sympa à jouer donc…

K : Je pense que quand on les écrivait, on essayait de s'imaginer ce que ça allait donner en live. Ça a toujours été notre objectif, écrire une chanson qu'on a plaisir à jouer sur scène. Et c'est ce qui marche !

Church :  En parlant de votre dernier album, "In the Red" qui est sorti il y a quelques mois, comment a-t-il été reçu ? Êtes vous contente, surprise de ce résultat ?

K : Il semblerait que les gens l'ont bien apprécié. On a eu de super critiques.  

M : Oui ! La presse comme les fans ont eu l'air de l'apprécier. Je ne crois pas qu'on ait déjà eu une aussi bonne réponse. Et on est plus fières que jamais de cet album. Je suis contente que tout le monde aime cet album ! (rires)

Church :  De quoi parlez vous dans cet album ?

K : De TOUT ! (rires)

M : Oui, on parle de tout ce qui nous tient à cœur . Il n'y a pas de sujets spécifiques, on écrit juste des chansons sur les sujets qu'on trouve important.

Church :  Par exemple, le titre de la chanson "I Sell My Kids For Rock N' Roll". Est-ce que cette chansons s'inspire de quelque chose de vécu ?

M : En fait, c'est le ressenti qu'on a de ces questions incessantes qu'on nous a posé en interview au cours des 10 années passées à tourner. Les questions du style « Qu'est-ce que ça fait d'être une fille... » comme si ça faisait une différence si on était des garçons… On ne pense pas que ce soit le cas, mais  beaucoup de gens ont l'air de le penser. C'est une partie de la chanson, sur les gens qui ont des drôles d'opinions sur les femmes jouant de la musique, comme si ce n'était pas assez bon. La deuxième partie de la chanson est sur les gens qui pensent qu'on ne devrait pas jouer parce qu'ils pensent qu'on n'est bonnes qu'à faire la cuisine ou d'autre trucs du style... 

K : C'est notre réponse à toutes ces questions stupides qu'on nous a posé tout au long des années.

M : J'espère que tu ne vas pas nous la poser ! (rires)

K : Donc à partir de maintenant, si on nous pose encore la question, on appuiera juste sur PLAY pour lancer la chanson. C'est notre réponse (rires)

Church :  On peut entendre deux facettes dans cet album. Une partie très rock n roll qui rappelle vos albums du début, et une partie plus heavy qui est dans la continuité de votre album précédent "The Midnight Chase". Comment expliquez-vous la présence de ces deux aspects dans vos chansons ?

M : Ça nous vient tout naturellement. Je pense qu'on ne s'est jamais dit qu'on devrait écrire ce type de musique. On aime juste jouer des riffs et du rock n roll… Ça doit être heavy et rapide. Je pense que les chansons de cet album sont toutes différentes les unes des autres. Donc on ne peut pas les classer dans un certain genre. On écrit juste des mélodies, et des riffs ou des grooves qui peuvent marcher avec, pour que ça devienne une bonne chanson. Puis on passe à la suivante et on laisse les chansons prendre leur propre direction.

K : Oui ! C'est comme le dit Mia, on ne veut pas faire de plans avant d'avoir commencé le processus d'écriture, on commence quelque part et on voit où ça nous mène. Et on essaie de garder un esprit ouvert et ne pas trop se limiter. On reste libre et on voit ce qui arrive… En espérant que ce soit une bonne chanson.

M : Et sinon on jette.

K : Ouais.

M : Je pense que c'est la partie amusante de la musique. On peut faire ainsi parce qu'on n'a personne pour nous dire quoi faire, on ne se dit pas quoi faire. On le fait c'est tout ! (rires)

Church :  Pouvez-vous nous raconter comment se passe le processus créatif de vos chansons ? Qui écrit les paroles/les musiques dans le groupe ?

K : On travaille beaucoup ensemble. Principalement pour la musique et les riffs qu'on utilise. Pour cet album, on a travaillé tous les jours pendant environ un an et demi, dans les salles de répétition, à jouer. Mia a une idée pour la mélodie… Je ne sais pas ! Il y en a une qui dit : « Voilà, j'ai une chanson ! »

M : Oui, on a vraiment beaucoup travaillé pour cet album. On se retrouvait toutes les quatre, et c'est vraiment bien de se travailler comme ça. Moi par exemple, je me concentre principalement sur les mélodies, et le chant bien sûr. Mais je ne pense pas du tout à comment le kick de la batterie va avec la ligne de basse, ou des trucs du style… Donc on travaille ensemble, et c'est ce qui est génial. J'arrive avec une bonne mélodie à chanter, et je vais demander par exemple à Nikki qui a toujours pleins de trucs bizarres dans sa tête, et elle commence à chanter un truc qui ne me viendrait jamais à l'esprit et ça devient le refrain d'un single ! On s'aide toutes les unes les autres et on partage nos idées. Des fois c'est horribles, mais des fois c'est vraiment bon ! (rires)

Church :  Comme pour l'album précédent, vous avez choisi Chips Kiesby comme producteur. Il me semble que c'est la première fois que vous gardez le même producteur deux fois de suite.

M : C'est le bon !!

Pouvez vous m'expliquer pourquoi ?

K : Je trouve que c'est génial de travailler avec lui. Et je pense que chacune de nous pensait pareil une fois qu'on a fini le dernier album. C'était au moins le cas pour moi, j'étais sûre de vouloir retravailler avec lui dans le futur. Donc c'était prévu déjà depuis "The Midnight Chase".

M : On communiquait bien, on avait les mêmes idées sur les sonorités… Et puis c'est super de travailler avec lui.

K : Oui l'ingénieur du son, Chips et nous quatre formons une super équipe. C'est une équipe parfaite, je pense. Et qui sait, on travaillera peut être encore avec lui dans le futur.

Church :  Qu'est-ce que vous pensez faire après cette tournée ? Quel est le futur pour Crucified Barbara ?

M : Tourner ! (rires)

K : Eh bien il y a pleins d'endroits où on n'a pas encore été. Donc c'est notre plan.

M : On va continuer à faire ça.

K : Puis on va recommencer à écrire. Je pense qu'il y a encore tellement de chansons à écrire, et une tonne de musique qu'on doit encore faire.

Church :  Et que faites vous quand vous ne tournez pas ? Est-ce que vous avez des projets à côté ou quelque chose du style ?

M : On n'a pas trop de temps pour faire autre chose. Je n'arrive plus à me rappeler ce que je faisais avant ! (rires) On a eu beaucoup de travail avec cet album, donc on n'a plus trop de hobby quand on rentre à la maison. Mais j'adore faire de l'équitation.

K : Le jardinage.

M : Oui le jardinage aussi, faire pousser des plantes...

K : Oui, une vie casanière ennuyeuse. Je lis des livres, met des graines dans le sol et regarde les fleurs pousser.

M : Et les retrouver morte quand on rentre à la maison (rires).

K : Mais tu vois, quand tu es en tournée, tu t'amuse tellement,  avec les soirées, et le style de vie rock n' roll. Donc pour moi en tout cas, quand je suis à la maison, c'est juste génial de devenir une  vieille personne ennuyeuse.

M : Sur cette tournée, par exemple, on a quelque chose comme 5 semaines de vie complètement rock n roll. Donc quand tu rentres à la maison, c'est juste pour dormir. (rires) 

K : Et puis, Ida et moi avons un bar rock à Stockholm, donc une fois par semaine, je redeviens une fille rock n roll. Tous les lundis, on mixe et on boit des bières.

M : C'est le meilleur bar de Stockholm !

K : C'est un tout petit bar où on joue de la super musique…

M : Et vous invitez des super DJ aussi, des gens super sympa !

K : Donc si vous allez à Stockholm, vous êtes les bienvenus ! C'est tous les lundis !

Church : J'y penserai la prochaine fois que j'y irai ! C'était ma dernière question, vous voulez ajouter quelque chose pour nos lecteurs, ou vos fans en France ?

K : Je crois qu'on l'a déjà dit, mais on adore la France. On est toujours content d'être ici, et on voudrait dire qu'on reviendra bientôt après cette tournée.

M : Si vous voulez bien de nous ! (rires)

Church : Vous êtes toujours les bienvenues ! Merci beaucoup !

Ensemble : Merci beaucoup ! (en français)

1000x1000 1

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie

Commentaires