Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

[INTERVIEW] Zeal And Ardor pour la sortie de "The Devil Is Fine"

Écrit par Twain le .

Véritable ovin musicale comme l’on en a pas entendu depuis des années (et voir même depuis les débuts de Faith No More), Zeal And Ardor le projet musicale d’un musicien Suisse exilé aux USA se veut un mélange de blues, gospel, musique électronique, black metal. Encore au stade d’expérimentation pour le premier album "The Devil Is Fine" se doit d'être découvert par les fans musiques expérimentales et brisants les frontiéres.

Voici donc notre entretient pour la sortie de "The Devil Is Fine" et en prémices du concert au Glazart à Paris en Avril prochaine.

Sur Devil is Fine on ressent l'influence de Tomahawk, Mister Bungle, Fantomas, du blues, de la musique cajun, du black metal, des b.o de films et de jeux vidéos.
D'où vient cet incroyable brassage ? As-tu eu d'autres sources d'inspirations ?

Tout cela est vrai, c'est étonnant (rires). Björk et Frank Zappa sont aussi de grandes sources d'inspirations, Et Brian Eno et de la musique électronique étrange comme Aphex Twin et Squarepusher.

Peux-tu nous parler de ton background et de l'histoire de Zeal & Ardor ?

Mes deux parents sont musiciens, il y avait toujours un piano chez nous et j'avais l'habitude d'y jouer. Birdmask est mon premier projet, je le faisais tourner et un jour pour d'étranges raisons j'ai décidé de monter ce nouveau projet métal, tout est question d'expérimenter d'étranges combinaisons, j'adore faire ça.

D'où vient cette influence du negro-spiritual, de la soul du sud des États-Unis ?

Peut-être de ma mère mais je n'ai jamais vraiment écouté ce genre de musique. J'écoute beaucoup Howlin Wolf et Tom Waits, ce sont de grandes influences. Je m'intéresse plutôt au fait de raconter des histoires et le blues représente ça, « je me sens merdique parce que ça et ça... » et je crois que Tom Waits dit « je me sens triste » car nous vivons dans ce monde étrange et c'est ça mon influence.

Es-tu un Metalheads à la base ? Écoutes tu du métal depuis longtemps ?

Oui j'en écoute depuis mes 13 ou 14 ans, mes premiers disques étaient de Venom ou Iron Maiden. Je trouvais le son dément et j'avais envie d'en faire ! J'écoutais les premiers Cradle of Filth, Nile, Cannibal Corpse. Il n'y a pas forcément d'ordre chronologique, j'ai découvert tout en même temps.

Comment as-tu enregistré ? En segmentant les partis par genre ou tout en même temps ?

Au début j'ai tout fait séparément car je ne voyais pas comment tout faire en une prise. Maintenant je peux les faire en même temps.

C'est très intéressant ce mélange des genres.

Oui c'était très cool à faire.

Peux-tu nous parler de ton travail en temps que musicien ? Es-tu le seul compositeur de Zeal & Ardor ? As-tu réalisé les chants gospel par toi-même ?

Je l'ai fait seul car j'ai bougé à New-York et je n'avais pas l'argent d'engager des musiciens !

Pourquoi es-tu parti à New-York ?

Je voulais expérimenter cette ville qui regorge de musiciens incroyablement doués, j'ai beaucoup appris sur la scène et la production là-bas. Et dans un ville comme New-York, il y a des centaines de jazzmens incroyables, qui déchirent vraiment, donc le seul truc que je pouvais faire était quelque chose de nouveau, d'étrange, de nouveau...j'ai essayé de mon mieux.

Les chaînes, l'entravement reviennent comme un leitmotiv dans la texture sonore et le visuel du clip Devil is Fine. Est-ce que tu voulais parler de l'esclavage ? Du blues ? Ou d'une façon plus générale de nos propres enfermements que ce soit à travers la société, la naissance, les affects ? Est-ce un l'idée d'un enchaînement personnel ou global ?

C'est présenté de façon très intime, dans un monde fermé mais je crois que cela peut s'appliquer à de nombreuses choses, c'est une sorte de fiction ultime « comment cela aurait sonné si les esclaves américains s'étaient rebellés contre leurs oppresseurs au XIXe siècles» ?

C'est une forme d'uchonie ?

Oui.

Dans l'album quelles sont les connexions ? Est-ce pour rappeler l'esclavage, la naissance du blues ?

Non, c'est plus une question de contexte, car ce blues est mis avec de la musique « blanche ». Pour moi la chose la plus triste est quelqu'un qui dit « je veux faire du blues mais je suis blanc , je ne peux pas ». C'est des conneries. Car la culture devrait être globale et pas exclusive, c'est très important pour moi.

Que signifie Zeal & Ardor pour toi ?

C'est la façon dont j'approche la musique, avec passion et détermination. Je l'ai pris car le nom sonne aussi chrétien, on peut lire « zeal and ardor » dans la Bible. C'est drôle d'imaginer un chrétien se poser la question du nom et alors de découvrir mon truc ! 

L'album sonne parfois comme une bande-son de film. Aimerais-tu composer de la musique de film ?

Oui, j'adore Carpenter, Ennio Morricone et tout ces gars ! Je ne suis pas à leur niveau mais j'adorerais essayer, évidemment !

La B.O de Django Unchained a t-elle jouée un rôle dans l'inspiration de cet album ? Il semble y avoir de fortes connexions.

Pas intentionnellement. Mais peut-être, merde ! 

 

Peux-tu nous parler du logo du groupe ? Sa signification ? Et quelle est l'histoire derrière la cover de l'album ?

Le logo c'est le sigille de Lucifer avec Z et L, pour Zeal & Ardor. Le logo est en surimpression sur un esclace, son nom est Robert Small, c'était un badass ! Il était libre, il s'est affranchi lui-même, il a volé un bateau et délivré des esclaves, c'était une sorte de navire pirate puis il devint un politicien...Un vrai dur, comme le vrai Django !

Quels sont les feedback sur l'album ? Que t'en disent les gens ?

C'est très polarisé. Soit ils l'apprécient, soit ils le déteste vraiment. C'est intéressant d'écouter ceux qui l'ont totalement détesté car je vois ce que je peux changer ou améliorer. Au final ça a beaucoup de valeur d'écouter les gens qui n'en ont rien à foutre de toi !

Est-ce que le concept de Zeal & Hardor est une blague ou quelque chose de sérieux ?

Maintenant c'est quelque chose de sérieux, au départ c'était plutôt une vanne. Je voulais juste chanter des textes sataniques sur du gospel et pour moi c'était drôle. Et c'est devenu sérieux assez rapidement.

As-tu des croyances religieuses ? Te considères-tu comme un adorateur du Diable ou quelque chose comme ça ?

Non. Je ne crois en rien. Mais c'est un élément narratif, un bon outil pour te mettre dans un certain état esprit.

Est-ce qu'il y a des gens qui ont attaqué l'album comme quelque chose d'impure cette combinaison de balck metal et de gospel ?

Le truc drôle c'est que j'ai plutôt eu des réactions négatives venant des gens écoutant du Black, en disant que ça faisait faux. Pour moi c'est presque un but que les gens me disent que c'est impure, je veux avoir des réaction, faire réagir.

Que pense tu de la scène black métal actuelle ? Quels sont tes groupes préférés ?

Je trouve ça très intéressant. Il y a beaucoup de bons groupes, j'écoute Oathbreaker, Liturgy, Amen Ra, Tiamat, Wolves in the throne room...

(On lui suggère SunnO))))

Oui, l'album enregistré dans une cathédrale. Ils sont incroyables. C'est hypnotisant.
Il y a beaucoup de bonnes choses intéressantes, je n'aime pas forcément tout mais j'aime que les gens expérimentent.

Tu aimes aussi l'ancienne scène black metal ?

Oui, c'est facile de rejeter Burzum ou Darkthrone pour leurs opinions politiques mais je crois en la distinction entre l'oeuvre et l'auteur sinon c'est la mort de l'artiste. Oui j'adore Burzum.

Quels sont tes projets pour le futur proche ? Un nouvel album ? Que peut-on espérer sur scène, tu seras avec d'autres musiciens ?

Oui j'enregistre un nouvel album à l'automne et le groupe en tournée c'est six personnes. Un autre guitariste, un bassiste, un batteur et deux voix. C'est beaucoup plus énergétique. J'étais inquiet de ne pas trouver de batteur et j'en ai trouvé un parfait. Ce sont des musiciens plutôt métal, la bassiste est plutôt dans le sludge et le doom, les chanteurs viennent plutôt du stoner et je vais assurer moi-même les parties black métal chantées.

Une phrase à ajouter pour les fans ?

Pour les fans je ne pense pas qu'ils existent, pour les autres je voulais dire salut !

zeal and ardor e28093 devil is fine

 

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie

Commentaires