Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

[INTERVIEW] Bruno de Shaârghot pour la sortie de "Vol.2 - The Advent Of Shadows"

Écrit par Antephil le .

On s'était déjà vu pour la sortie de votre E.P.. Depuis vous n'avez pas chomé, peux tu nous raconter ce qui s'est passé depuis pour vous ?
 
On a sorti l'E.P. "Break Your Body" en 2017. On avait déjà commencé à enregistré l'album, mais y'avait de la demande... Donc on a décidé de sortir l'E.P. entre temps et là l'album "The Advent of Shadows" est sorti. On a tourné en janvier dernier un clip, issu d'un titre de l'E.P. mais qui se retrouve également sur l'album. Il devrait sortir en juin, on l'a gardé un petit temps pour prendre du recul dessus lors des revisionnages. Ce sera un petit court-métrage assez abouti.
 
Quels sont les thèmes de ce deuxième album ?
 
Il reste dans la continuité du premier album et de son personnage clé. Sur le deuxième en revanche, on a plus mis l'accent sur ce qui est autour du personnage de Shaarghot.
 
Cet album est auto-produit, comme le premier ?
 
Oui et non. On a un producteur, Planète Nomade, qui avait déjà produit notre premier album. On a une vraie structure de production. Ca ne s'entendait pas trop sur le premier, car beaucoup de choses avaient déjà été faites sur ordinateur dans une chambre, quand Etienne était tout seul. Sur le deuxième, la conception a déjà été faite au niveau du studio. Toute une post-prod a été faite avec la recherche de sons, avec des prises de guitares, de basses, de chant. Planètet Nomade reprend tout ça, pour arriver au son du deuxième album.
 
Et vous n'avez toujours pas de label ?
 
Non, car Planète Nomade s'occupe de tout ce qui est pressage et distribution. On a également quelqu'un qui s'occupe de nous pour tout ce qui est plateforme de streaming, de se faire référencer sur Instagram, un genre de Community Manager.
 
Par rapport à d'autres groupes comme Punish Yourself qui semblent avoir une grosse structure derrière eux, Shaarghot conserve son aura de groupe auto-produit...
 
Alors ce qui se passe, c'est qu'on est assez atypiques. En France, à part Punish, j'en connais pas des comme Shaarghot ! Y'a comme un vide, on vient souvent nous parler en anglais après les concerts, on nous voit comme tout sauf un groupe français. On est obligé d'expliquer aux spectateurs français... Qu'on est français ! Car ils nous parlent spontanément en anglais et sont surpris de nous entendre parler français. Donc aujourd'hui, trouver quelqu'un pour nous suivre c'est pas évident, donc on se débrouille comme ça.... Et ça marche, puis on y tient à se côté "faire nous même". Dans nos clips, ça se voit.
 
Vous écrivez les chansons dans l'optique du live ou non ? Car elles sonnent très "faites pour le live" et justement vous avez une forte aura de groupe live.
 
En fait, si on regarde le volume 1, fait sans groupe, juste par Etienne, le groupe s'est formé en cours, par les concerts. On s'est rendu compte qu'il y avait une frustration sur certains morceaux "trop studios". Naturellement sur le deuxième album, on récupère cet héritage de la scène. On sait ce qui peut vraiment nous faire plaisir et faire plaisir sur scène. On reconnait les directions à prendre pour accentuer certaines choses, on se révèle vraiment.
 
 
Ce serait pas l'occasion justement de faire une vidéo live ?
 
Le dernier concert de février dernier de présentation de l'album au Petit Bain a été entièrement filmé. On avait notre nouvelle scénographie, avec des personnages en plus. On va en tirer deux à trois vidéos lives qui sortiront courant 2019.
 
Vous avez prévu de tourner d'autres clips issus de l'album ?
 
En plus des vidéos lives, un autre clip va venir et sans doute encore deux autres !
 
Vous avez prévu un truc spécial pour le Hellfest ?
 
On va être nous mêmes. Si le groupe Shaarghot prend une dimension dans la nuit, il le peut aussi en plein jour (on joue à 11h05 le 22 juin sous la Temple). 30 minutes pour convaincre, on peut faire beaucoup de choses ! Niveau scénographie, on peut pas tout mettre par contre. Mais ce sera énergique !
 
C'est la première fois que vous vous produisez dans un aussi gros fest ?
 
On a fait le Mera Luna en Allemagne. Pareil, on a joué en plein jour et ça s'est bien passé, malgré notre identité atmosphérique. Sinon en France, y'en a des très très bien faits, qu'on fera après le Hellfest comme la Guerre du Son et le 666. Ils regroupent des groupes comme Dagoba, Black Bomb A et Oomph !
 
D'autres lives après le Hellfest ?
 
Mi-juillet la guerre du son. 24 août le 666. On devrait refaire Paris le 11 Octobre. D'autres dates sont prévues qu'on annoncera plus tard, on attend les détails techniques.
 
On vous compare souvent à Rammstein !
 
Je l'ai jamais recherché, mais pourquoi pas ? Tant mieux. Rammstein, ça doit faire référence aux jeux de guitares hachées. Mais en fait, on fait rien pour leur ressembler. D'autres nous disent aussi qu'on fait Rob Zombie, ça dépend de ce qu'écoutent les gens qui nous posent les questions "La voix ressemble à Killing Joke", "c'est Nine Inch Nails". On mélange beaucoup de choses. Mais pour toi, je pense que c'est la guitare qui fausse ton jugement. Mais quelque part, vaut mieux ça que Patrick Sébastien ?
 
Un mot pour les fans ?
 
On remercie les gens qui nous suivent. Nous restons indépendants, nos clips vivent de la participation du public. Quand on sollicite le public pour faire des clips, ils répondent présents, car ils veulent connaitre la suite de l'histoire. Et donc merci à vous !
 
5c3de9158bbc1 advent

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie

Commentaires