Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Amityville - The Awakening

Écrit par Nico le .

Tourné en 2014 et prévu pour une sortie en salle, ce dixième film officiel de la saga Amityville (car oui en plus il y a des bouses non officielles comme Amityville Asylum ou Amityville Exorcism) sort avec 3 ans de retard, pour diverses raisons financières, en catimini sur Google Play. La lose totale donc. Ajoutons à ça que la majorité des films de la saga, passée la trilogie originelle, sont catastrophiques, on était en droit de s'attendre à une purge affligeante.

Et pourtant, contre toute attente, aux regards des standards de la saga, ce nouvel opus est plutôt bon. Alors c'est pas un grand film en soit, mais il est dans la moyenne haute des Amityville, bien meilleur que le remake de 2005 ou que la plupart des suites. C'est peut être même le meilleur épisode depuis Amityville 1992 (celui avec l'horloge). Niveau chronologie, il se passe de nos jours et la maison est intacte, il ne peut donc s'inclure dans la saga d'origine, la maison étant détruite dans Amityville 3 (fou qu'ils aient quand même fait 5 films de plus dans ces conditions ! ), on peut considérer que c'est une suite du remake. Bien que clairement, dans ses intentions, ce film est censé être autonome et être une suite du fait divers réel qui s'est déroulé dans les 70's et qui a inspiré le premier film. Un des protagonistes possédant même les dvd des 2 premiers films et du remake (et il affirme à raison que le remake est nul) ! Ce film est donc censé se dérouler dans le monde réel, mais on peut tout à fait imaginer, si on aime les continuités logiques que dans l'univers du remake, les événements qui se sont déroulé ont également donné naissance à plein de films. Tout comme dans les Scream, avec les Stab qui racontent ce qui s'est passé dans les films précédents.

Le film est clairement un produit de son époque et est donc inspiré par la vague des films d'horreur Blumhouse et des James Wan. On reconnait bien l'influence d'Insidious par exemple. Pas mal de jumpscares, une musique pas envahissante mais qui fait son taff pour surligner les moments de flippe et un casting correct. Bon point, l'héroïne, interprétée par la jolie Bella Thorne (la série Scream, The Babysitter) est gothique, sans que ça ne soit particulièrement justifié par l'intrigue. Si si, pour moi c'est un bon point ! L'ajout d'un côté meta, en situant le film dans le monde réel, dans lequel la saga Amityville est connue est sympa mais pose un problème. On peine à croire du coup qu'une ado goth n'ait jamais entendu parler du massacre d'Amityville. Peu plausible, dommage. Le film se suit sans déplaisir, sans apporter quoi que ce soit de nouveau au genre, mais est efficace... Jusqu'à sa conclusion, remake d'Amityville 2. Finalement c'était bien la peine de tailler le remake d'Amityville 1 pour se faire bien voir si on finit par faire un remake d'Amityville 2 dans sa dernière partie !

Un film pas exceptionnel, mais bien meilleur que ce à quoi on s'attendait en sortant aussi anonymement après des années de retard. Il se place comme un des meilleurs opus de la saga, ce qui ne signifie cependant pas grand chose au vu de la médiocrité des suites. Disons qu'il s'agit d'un des 2/3 plus regardables post Amityville 3.

note3

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie