Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

La Nonne

Écrit par SataNico le .

Cinquième film du Conjuringverse, cette "nonne" centrée sur le personnage de Valak, grand méchant de Conjuring 2 est chronologiquement (à ce jour) le premier film de la saga. Tel un Marvel Cinematic Universe de l'horreur, la saga alterne sa saga principale et des spin offs sur ses grands méchants, bientôt un 3ème volet solo d'Annabelle et un autre film dérivé sur le "Crooked Man". Sans parler d'un inévitable "The Nun 2", le film étant déjà le plus gros succès de la franchise.                    

Situé en 1952, donc encore avant Annabelle Creation, La Nonne, qui n'a aucun rapport avec le film éponyme produit par Brian Yuzna ne se révèle pas totalement à la hauteur de ce qui était teasé par les Conjuring. En effet, sans être montré ni même mentionnée dans Conjuring 1, Valak est néanmoins la fameuse menace qu'a vu Lorraine (Vera Farmiga) dans sa vision), lors d'un exorcisme avec un québécois parlant latin. Ce n'est que dans le 2ème film qu'il sera véritablement au coeur de l'intrigue, révélant une forte prestance et un haut degré de terreur, l'élevant au rang des nouveaux grands méchants du cinéma horrifique. Faire un préquel sur lui était donc tout trouvé.

Seulement problème. On sait déjà qui il est, comment il sera vaincu, comment sera fait le lien avec Conjuring 1 (à ce titre la scène post-générique est juste une confirmation de ce que l'on sait déjà, pourvu que l'on se rappelle du film original)... Le film souffre donc du syndrôme du préquel convenu. Il fait du surplace. Le choix de Taissa Farmiga dans le rôle principal, qui ressemble énormément à sa grande soeur (Lorraine des Conjuring) laisse donc forcément attendre une révélation évidente... Qui n'arrive pas (sans doute pour la caser dans La Nonne 2 ?), donnant donc au film un aspect bancal. Quel est l'intérêt de prendre la petite soeur de l'héroïne de la saga dans un spin off, surtout quand elle lui ressemble autant, si ce n'est pas pour jouer le même rôle plus jeune ? Et si c'est le cas, sachant que c'est assez évident, pourquoi ne pas le révéler d'entrée pour éviter de faire un faux suspens ridicule ? De par son choix de casting, La Nonne annihile ainsi toute notion de twist concernant la jeunesse de Lorraine, on sait déjà qu'elle est hantée par Valak depuis longtemps. En choisissant de ne pas révéler clairement si c'est bien le même personnage (et si ça ne l'est pas, c'est une fausse piste ridicule, pourquoi se ressemblent elles autant ?), le film se tire une balle dans le pied.

Au delà de ces considéractions artistiques, scénaristiquement, le film se tient à peu près, bien que souffrant d'une absence d'enjeux. Il rappelle en ce sens fortement Annabelle, qui bien que très regardable avait été très critiqué, à cause de la comparaison avec le nettement supérieur Conjuring. Pourtant La Nonne, malgré tous ces défauts possède de nombreuses qualités. La réalisation de Corin Hardy (L'excellent The Hallow) rappelle les grandes heures de la Hammer. Le jeu de la très mignonne Taissa Farmiga (American Horror Story) est plus que convaincant. Et Valak lui même, s'il ne fait clairement pas aussi peur que dans Conjuring 2, reste quand même une menace palpable. Le film, à défaut de plaire au plus grand nombre assure suffisamment de fan service pour plaire aux fans acharnés de la saga, tel un Valak - A Conjuring Story, qui aiment combler les trous dans la chronologie. Le fait que Wan soit crédité pour l'histoire de base est un gage de qualité et de cohérence. Il n'est pas aussi impliqué ici que sur d'autres films, ça se voit, mais il reste un minimum.

La Nonne, épisode mineur de la saga Conjuring, plutôt du niveau d'Annabelle que de la saga principale, est un film qui plaira plutôt aux spectateurs très bons publics, avides de frissons faciles et aux gros fans de la franchise adorant le fan service. Néanmoins, Annabelle 2 était bien supérieur au premier volet, et oserais je le dire ? Conjuring 2 était également bien meilleur que le 1, alors peut être La Nonne 2 rectifiera t'il le tir en étant un film qui se tiendra en tant que tel, et pas en tant que simple flashback facultatif. On remarquera néanmoins l'exceptionnelle cohérence de l'univers partagé créé par Wan, avec rien de moins que The Conjuring 3, Annabelle 3, "The Crooked Man et La Nonne 2 d'annoncés prochainement ! On pensait que ce serait DC qui concurrencerait Marvel sur ce terrain, mais finalement pour le moment c'est plutôt The Conjuring ! On comprend décidément mieux pourquoi DC a appelé James Wan pour Aquaman !

note3.5

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie