Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Avengers - Endgame

Écrit par Monsieur Popcorn le .

Il est sans doute le film le plus attendu de l’année pour de nombreux fans, mais est-ce qu’Avengers Endgame est une réussite ? La question est assez ardue…
Suite aux événements tragiques d’Infinity War, les Avengers cherchent une solution pour contrecarrer Thanos.

Il est compliqué de revenir sur Avengers - Endgame tant la promotion a voulu jouer de façon mystérieuse sur ce qui se déroule dans le film et l’on peut comprendre que les Russo aient appuyé cela tant de nombreux points narratifs risquent de surprendre les spectateurs malgré l’abondance de théories et les nombreux leaks récents. Nous allons donc nous recentrer sur l’essentiel de ce qui peut être critiqué sans déflorer le mystère de l’intrigue tant cette sensation d’inconnu risque d’influer en bien l’avis général. En effet, c’est une fois que le métrage se termine que l’on peut remettre en question la qualité relative de celui-ci. On a d’ailleurs l’impression que le final a bénéficié de plus de soins visuels et scénaristiques que le restant du métrage.

Qu’on ne se détrompe pas : Avengers Endgame fait le travail en tant que clôture de l’arc Thanos ainsi que d’une saga Marvel ayant connu autant de hauts que de bas. Le film est souvent divertissant et arrive même à émouvoir lors d’instants assez bien écrits, bénéficiant de l’assurance de certains membres du casting dans les personnages qu’ils ont porté durant des années. On retiendra en particulier l’ouverture et la clotûre du film, véritables centres émotionnels profitant de l’amour qu’on aura su développer au fur et à mesure de l’avancée du MCU. Malheureusement, le film est loin de tenir le rythme.

Les trois heures d’Avengers Endgame sont ainsi assez irrégulières et l’on ressent énormément de flottement dans le récit, notamment lors d’une deuxième partie casse gueule concentrant tous les problèmes du long-métrage. On a ainsi droit à certains personnages gérés soit de manière maladroite de par leur relative absence, voire assez honteusement au vu de l’ambiance de blague étirée réduisant à néant toute forme de dramaturgie entourant ledit protagoniste. Cette sensation de brisure dramatique se ressentant régulièrement, les (trop) nombreuses blagues arrivent généralement à des instants qui nuisent à la gravité de ce qui est narré.

On pense également à de nombreuses questions posées par le format du récit qui devrait faire gratter la tête du spectateur attentif au vu des paradoxes inhérents et à la sensation de précipitation qui s’y œuvre. Qu’on n’aie pas le temps pour des réponses, cela peut se comprendre, mais créer des questions inutiles et évitables engendrant une certaine lourdeur ambiante, cela était loin d’être nécessaire. Rajoutez à cela la mise en scène aléatoire des Russo et vous comprendrez la circonspection qu’on peut avoir envers un long-métrage tout aussi aléatoire qualitativement.

S’il divertit, Avengers Endgame déçoit par ses nombreuses indigences et constitue une certaine déception. Si le film arrivait à reproduire de manière plus fréquente ses moments de grâce, on aurait pu avoir un véritable blockbuster ample et intimiste à la fois. À la place, on aura droit à un bon film divertissant mais clairement aussi inégal que le MCU.

note3

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie