Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

[BREAKING PAD] God Of War

Écrit par Brutal le .

Cela fait déjà quelques semaines que le très attendu God Of War est maintenant sorti. Il était attendu comme le messie tant les joueurs en attendait beaucoup à son sujet. Il faut dire que la barre avait été placée très haut avec God Of War 3. Une réalisation artistique au top et de l’action qui ne semble jamais s’essouffler. Pour ce qui est d’Ascencion, j’étais déjà moins emballé. Cela sentait le réchauffé. Mais ce nouvel opus signe la renaissance d’une franchise ayant vu le jour en 2005, avec une nouvelle histoire, dans un nouvel environnement et surtout sur la génération actuelle. Il faut dire que cette PS4 avec tout autant de bons titres et d’exclus qu’elle possède, manque cruellement d’un porte étendard bien badass. C’est chose faite avec l’arrivée du nouveau Kratos et son look résolument viking avec cette barbe bien fournie et cette musculature de plus en plus détaillée.

L’histoire prend donc forme au royaume de Midgard dans la mythologie nordique. Exit les dieux grecques et le moins que le puisse dire c’est que cela fait du bien. Non seulement cela renouvelle un peu la franchise mais cela intrigue fortement les fans de la première heure. Pourquoi Kratos s’est-il expatrié ? Qui est donc Atreus, présenté comme son fils ? N’avait-il pas tout perdu ? N’avait-il pas tué sa femme et sa fille de ses propres mains ? Autant de question qui ne font que faire grandir la hype des joueurs au fur et à mesure et par-dessus cela s’ajoute les tests des grands sites de jeux tous unanimes avec des notes souvent parfaites ou très élevées. Alors qu’est-ce qu’on en pense chez Anteverse ?

Pour être honnête, j’ai fait tous les God Of War qui sont sortis à ce jour et comme beaucoup, j’attendais celui-ci de pied ferme. Ce qui me plait dans cette série c’est l’action à l’état pur, démembrer des mobs à tout va et foncer toujours foncer pour aller trucider les boss un par un. Il faut bien se l’avouer, le point central du jeu ce sont les boss. Ils sont vraiment bien chiadés et bien badass. Leur exécutions hyper stylisées et gore à souhaits sont un régal pour les yeux et le sentiment de satisfaction très présent après leur avoir fait mordre la poussière. Après une bonne journée de boulot ou ton boss te les brises, un bon coup de GOW ça fait du bien.

L’histoire prend place dans la forêt neigeuse et froide des contrées nordiques, Kratos joue les bucherons et s’apprête à incinérer sa femme récemment décédée. C’est donc à ce moment que l’on fait la connaissance d’Atreus le rejeton du couple. Le père et son fils semblent dévastés par la disparition de leur être cher mais se doivent d’honorer sa dernière volonté, répandre ses cendres au point culminant du royaume de Midgard. L’ambiance est pesante et l’on sent de la distance entre les deux personnages et l’arrivée d’un homme mystérieux venu provoquer Kratos ne fait que renforcer ce sentiment. Durant ce périple nous auront le droit d’avoir des réponses aux questions que nous nous posons mais nous seront aussi spectateur de la relation père/fils entre Kratos et Atreus, l’évolution de celle-ci, les hauts et les bas… Pour ce qui est de l’histoire, nous n’en dévoilerons pas plus, ce serait dommage de spoiler les personnes qui n’ont pas pu encore mettre les mains sur le saint graal.

Au niveau de la réalisation artistique, le jeu représente parfaitement ce qui se fait de mieux actuellement sur console de salon et je dirais que même sur un PC qui est bien plus puissant, le nombre de titres pouvant égaler les performances visuelles de God Of War est très limité. C’est tout simplement une claque visuelle, la beauté du jeu est à couper le souffle et le design des différents lieux et un vrai régal pour les yeux. Le design de Kratos est vraiment fou et les ennemis le sont tout autant. Personnellement ce qui m’impressionne le plus c’est les animations autour du bifrost quand on veut voyager entre les mondes. C’est vraiment exceptionnel ! A cela s’ajoute un système de craft basique mais bien foutu et qui influencera votre rang. Une légère dose de farming pour pouvoir augmenter ses attributs, et une multitude d’activités annexes. De quoi occuper le joueur pendant des heures, même si on le sait tous, très peu de gens prendrons le temps de finir ne serait-ce que l’histoire principale.

Alors coté intrigue, nous somme catégorique, c’est un sans-faute. Coté graphique, c’est tout autant un sans-faute. Mais est-ce que cela peut suffire à distribuer des 20/20 à la pelle ? Je ne suis pas vraiment de cet avis. Outre le fait que ce nouvel opus soit un must have pour tous les possesseurs de PS4 et fans de GOW et que les qualités du jeu sont innombrables, le jeu souffre quand même de quelques lacunes. Par définition un 20/20 est un sans-faute, un jeu sur lequel on ne peut strictement rien reprocher. Donc déjà on sent que certains testeurs ont volontairement oublié quelques paramètres…

Pour le contexte, j’ai fait l’intégralité du jeu sur PS4 PRO mais pas sur 4K histoire d’avoir un max de perfrmance. Malgré tout j‘ai trouvé le jeu d’une beauté sans nom. Le jeu est censé être optimisé pour cette console mais malgré l’installation du dernier patch, mon expérience a été gâchée par des ralentissements quasi récurrents de grosses chutes de framerate notamment sur les phases de TP ou dès le lancement du jeu. C’est plutôt moyen pour un 20/20 d’autant plus que j’opte pour la plus puissante des PS4. Alors qu’en est-il des joueurs ayant la première génération de console, un DD qui sature… Il y a fort à parier que votre copine descende en pleine nuit pour vous demander d’arrêter de passer l’aspirateur.

Pour ce qui est du jeu en lui-même, le plus gros reproche qu’on peut lui faire, c’est son manque de boss. Il sont quelques un et en plus pas hyper charismatiques, le point central de la série a donc été effacé et pour ceux qui voudrait se faire des boss il faudra sortir de l’histoire principale pour affronter les valkyries. Concernant le bestiaire, on aurait aussi préféré plus de variétés. Avec les possibilités actuelles, un bestiaire bien fourni ce n’est pas la mort. J’ai aussi débloqué toutes les compétences de tous les persos et toutes les armes et il en ressort que je fais tout le temps les mêmes attaques. Ce n’est pas très varié. J’ai aussi rencontré énormément de bug de collisions avec Atreus. Impossible de faire passer Kratos même dans un couloir de 15 mètres de large si Atreus se fou dans ses pattes. J’ai l’impression de me reconnaitre quand je passe le balai avec les gamins dans le salon… Remarque ca ajoute un coté ultra réaliste.

Donc pour conclure ce jeu est vraiment exceptionnel. Que ce soit graphiquement ou en terme de scénario. Ceci n’empêche pas l’expérience d’être entachée par de gros défauts visibles comme le nez au milieu de la figure. Donc la question qui me taraude et qui va droit aux testeurs. Avez-vous joué au jeu avant de pondre vos notes ? Nan sérieux un 20 c’est irréprochable et ce n’est pas le cas de ce God Of War et même si c’est un bijou on se doit d’être impartial. Ce que vous jugez sur de petits développeurs, jugez le aussi chez les gros pour avoir une parfaite équité. Donc une bonne (très bonne) note oui, mais un 20 non. Nous vous conseillons tout de même cet excellent jeu car malgré de petits défauts, il mérite d’être fait ne serait-ce que pour son intrigue, son coté narratif bien poussé et certaines scènes déjà cultes.

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie