Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Dragon's Crown Pro

Écrit par Brutal le .

Initialement sortit sur PS3 et PSVita en 2013, Dragon’s Crown est un donjon crawler en 2D de chez Vanillaware. Le jeu intègre de grosse composantes RPG et avait su séduire les fans du genre à l’époque.

J’étais complétement passé à côté du jeu en 2013 et la réédition sur génération actuelle avec une résolution 4K et une édition Battle Hardened de toute beauté m’ont enfin décidé à passer le cap. Le steelbook est vraiment magnifique et si comme moi vous vous êtes fournis chez notre revendeur national, vous avez eu le droit à un manga très épais et tout aussi joli tout droit inspiré du jeu. Un bel objet qui ravira les collectionneurs mais aussi les amateurs de dessin japonais.

La traduction française via les sous titres est déjà un plus non négligeable pour les anglophobes car sur les précédentes moutures le jeu n’étais qu’en japonais sous-titré anglais. Cela à du clairement en rebuter certains et donc l’ajout de la VF est un bon point. Autre bon point, la qualité d’image. Comme expliqué plus haut je n’ai pas fait le jeu sur PS3/Vita mais cette version PS4 est vraiment de toute beauté. Le jeu bénéficie d’une excellente direction artistique et chaque personnage ou monstre est très bien travaillé. Mention spéciale aux boss qui sont à quelques exceptions près, tous très sympas à regarder et combattre. Le Demon King du labyrinthe en tête de liste. On regrettera cependant le design de l’amazone qui est un peu loupé à mon sens mais bon ceci est d’avantage une histoire de gouts qu’autre chose.

Le système de jeu intègre des basiques du RPG avec un système de level up et basé sur le score atteint en donjon. Le score se convertit en xp avec un taux plus ou moins élevé si vous avez pris le temps de prier à l’autel avant votre départ, si vous avez activé toutes les runes sur votre passage ou si vous avez enchainé les donjons sans retourner en ville. De ce fait le level cap est fixé à 255 mais pour y arriver il faudra vous défaire du boss de l’étage 9 du labyrinthe. Sans ca votre niveau sera limité à 99. Le système de loot est basé sur votre chance lors de l’ouverture des coffres repartis dans les donjons. Le taux de drop des bons items peut être augmenté ici aussi avec une prière ou l’enchaînement des donjons. Ceci reste purement aléatoire et les armes et accessoires seront classés par rang de qualité allant du rang E au rang S. S étant le meilleur équipement. On regrettera l’absence de forge ou d’enchanteur pour pouvoir modifier les statistiques d’une arme ou d’un accessoire. Le fait de jouer sur la chance vous obligera à looter et encore looter pour pouvoir avoir les affixes qui vous correspondent le mieux. Il n’est pas rare et c’est bien dommage de tomber sur un bâton de sorcier qui augmente votre force et non pas votre intelligence (qui scale en S). C’est selon moi le plus gros point négatif du jeu.

Concernant l’histoire en elle-même il n’y a rien de vraiment très original, pour la faire courte et éviter le spoil (même si ce n’est rien de grave) vous devrez parcourir les 9 donjons que compte l’histoire principale pour réunir des talismans qui serviront à invoquer le dragon ancien et lui refaire la façade. Il faut savoir que les 9 donjons seront à découvrir une première fois sur un chemin A qui servira dans un premier temps de didacticiel, ensuite vous débloquerez le multijoueur et le chemin B pour réunir les talismans.

Donc si vous avez bien lu, oui il y a du multijoueur. Du coopératif online et aussi local, c’est assez bien foutu. Le système en local est bien fait, il vous suffira de ramasser les os répandus des joueurs défunts dans les donjons et ensuite les ressusciter via le temple disponible en ville. De cette manière les avatars seront disponibles au recrutement de votre équipe pouvant comprendre 4 joueurs maximum. Il est dommage cependant que la gestion des alliés et de leur équipements soit trop limitée. Pour le multijoueur en pickup il vous suffira de rejoindre une partie aléatoire ou d’en créer une vous-même en prenez soin d’activer l’option « rejoindre » dans la gestion de vos alliés. Pas de restrictions de niveaux à la Dark Souls et donc vous pouvez très bien vous retrouver en Infernal au niveau 70 et être accompagné de pickups de niveau 255. Un équilibrage un peu moyen dans le sens ou si vous tomber sur une telle configuration le challenge sera inexistant. Un petit point négatif donc mais c’est un peu monnaie courante dans les rpg multi-joueurs.

Ce problème d’équilibrage je l’ai aussi ressenti dans le labyrinthe. C’est-à-dire que le jeu en lui-même ne représente pas de difficulté particulière tant qu’n reste dans l’histoire principale et les quêtes secondaires. Arrivé au labyrinthe, c’est une tout autre histoire. Je ‘y suis rendu au niveau 99 et j’en ai bavé pour enchainer les 8 premiers étages. Arrivé au demon king je bloque tout simplement. J’ai un très bon équipement et malgré tout impossible de le passer. Il y a tellement d’écart entre ce labyrinthe et l’histoire du jeu que cela risque d’en rebuter plus d’un. Vous êtes avertis, de plus le multi joueur à ce niveau est inexistant donc vous pouvez directement oublier la coop en pickup pour vous défaire de cet étage.

Il y a aussi un mode PVP très basique et qui ne retiendra pas vraiment notre attention. Il s’agit d’une arène ou on peut se retrouver à 4 joueurs pour un match sanglant. Le premier à mourir sera classé quatrième et ainsi de suite jusqu’au seul survivant. La encore le multi joueur est désert et il faudra vous battre contre des PNJ si vous voulez ne serait-ce qu’obtenir votre trophée lié à ce mode.

Pour les quêtes secondaires il n’y à rien de vraiment compliqué. Elles sont pour les majorités réalisables en quelques minutes. On en compte pas loin d’une cinquantaine ce qui est plutôt généreux je trouve. De plus la complétion de celles-ci vous gratifieront de superbes artworks qui pourront vous servir de fond d’écran pour votre PS4. Certains sont vraiment magnifiques avec un style aquarelle très joli.

Pour conclure Dragon’s Crown est un excellent jeu qui jouit d’une réalisation de toute beauté. Il est dommage cependant que certains éléments de gameplay n’ai pas été développés d’avantage. Par exemple l’ajout d’une forge ou un système de gestion des avatars un peu plus poussé. Dommage aussi que le multi soit presque désert surtout dans le labyrinthe en Infernal, l’absence de joueurs en coop à ce niveau m’empêchera de progresser et de vous donner mon avis sur le mode de difficulté Ultima. Il s’agit avant tout d’un jeu destiné aux fans du genre et à ceux qui voudrais découvrir cet univers. La mouture 2018 avec l’ajout de la traduction française est vraiment top. En bonus ci-dessous quelques photos de l’édition Battle Hardened que nous avons testé pour vous.

34013905 2121955298081079 7020994459089240064 n

33836544 2121955418081067 7735403023999959040 n

33873790 2121955371414405 4183718499048226816 n

33964472 2121955454747730 6398214687816679424 n

33901912 2121955394747736 9045460146263687168 n

33923637 2121955511414391 8355308835086270464 n

33807340 2121955484747727 7240400179050840064 n

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie