Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

[INTERVIEW] : Aurelien de Stömb pour la sortie de "The Grey"

Écrit par Antephil le .

Interview du guitariste Aurelien a propos de la sortie "The Grey" le premier album de Stömb. L’exercice du metal instrumental étant un exercice assez particulier, nous voulions en découvrir ses rouages et en savoir plus sur le quatuor Francilien et son état d'esprit. 

Church : La bio du groupe se concentrant uniquement sur la musique du groupe, peux tu nous parler du parcours de Stömb et de ses musiciens jusqu'a ce premier album ?
 
Aurelien : En effet notre souhait est de mettre en avant ce projet avant tout. Même si le niveau technique, l’expérience et le passif de chacun ont été des facteurs importants pour la réalisation de ce projet, nous ne souhaitions pas en parler mais plutôt mettre en avant le résultat final et l’aboutissement de cette alchimie par le biais de STÖMB. Dans les faits,  nous jouons ensemble depuis mars 2012 et avons à notre actif aujourd’hui un EP ("Fragment") sorti en mai 2013 et un album ("The Grey") sorti fin janvier 2015.
 
Church : Y'a t'il un concept derrière la musique du groupe et qu'est ce qui vous a poussé a réaliser uniquement des compositions instrumentales ?
 
Aurelien : Notre but est de faire passer les émotions par l’image qui accompagne naturellement la musique, que ce soit par la pochette, notre photo de presse ou encore par la vidéo projection. Concernant la formation, historiquement nous étions partis pour travailler avec un chanteur, les auditions n’ayant pas été concluantes, nous avons décidé de continuer le projet en instrumental en réarrangeant les morceaux. Cela a donné naissance à notre 1er EP qui nous a conforté dans notre choix. 
 
Church : Quelles sont vos influences et votre état d'esprit pour aboutir a ce résultat ?
 
Aurelien : L’avantage (dans notre cas) est de venir de styles assez différents mais avec un tronc commun. Je pense que le groupe que nous avons tous en référence est Tool, après nous naviguons plus vers des groupes comme Tesseract, Klone ou encore Gojira. D’une manière générale, on ne se ferme aucune porte. L’état d’esprit c’est de créer et de réaliser ce qui nous plaît, sans réellement s’établir dans un style musical précis. 
 
Church : Parle nous un peu de la composition des titres, quelle différence y'a t'il entre écrire un morceau instrumental et un autre avec chant ? Est un exercice beaucoup plus difficile sans repère vocal ?
 
Aurelien : Pour l’EP par exemple, nous avions d’abord écrit les morceaux en pensant à du chant puis avons réarrangé les morceaux en les passant en instru à 100%. Pour l’album je serais presque tenté de dire que cela a été plus simple car l’optique était dès le début de faire de l’instrumental. Après ça nécessite quand même un processus de création assez long et fastidieux, car il faut que les mélodies soient assez accrocheuses pour réussir à tenir en haleine l’auditeur aussi bien que s’il y avait du chant. Donc exercice plus difficile ou pas, bonne question, je dirais surtout… différent dans l’approche.
 
 
Church : Quel est la réception du publique face a un groupe de djent instrumental ? Est ce plus difficile de le "convaincre" ?
 
Aurelien : Force est de constater que pour le public c’est plutôt intriguant au début, mais en même tempsça attise la curiosité. Notre projet est aussi centré sur le visuel, nous faisons de la vidéo projection live et c’est justement notre manière de « convaincre » pour reprendre ton terme, on essaie de transposer en live tout l’aspect esthétique qu’on recherche.
 
Church : Des compositions avec du chant pourraient t'elle être envisageable dans l'avenir, ou Stömb a t'il été créé dans une unique but instrumental ?
 
Aurelien : Oui, nous travaillons sur un nouvel EP, à travers lequel nous souhaiterions faire des guests de différents chanteurs. Nous ne sommes dans tous les cas pas fermé à intégrer un chanteur mais ce n’est pas dans nos projets pour le moment. Peut-être que l’expérience de cet EP nous poussera de nouveau à cela, qui sait ?
 
Church : La production de "The Grey" est vraiment excellente, a la fois puissante limpide et éthérée. Ou avez vous effectuez son enregistrement ? Et ce son est il dors et déjà la marque de fabrique du groupe, a l'instar de groupe comme Messhugah ou Devin Townsend qui ont assez rapidement posés les bases du son de toutes leurs productions.
 
Aurelien : Merci beaucoup pour tes commentaires sur la production, nous sommes vraiment très satisfaits par ce résultat et heureux des nombreux retours à ce sujet, c’est la concrétisation de nombreuses heures de travail et aussi de beaucoup de prises de tête, mais ça valait le temps passé, et je ne changerais pour rien au monde cette manière de faire au sein de STÖMB.
 
Les enregistrements ont été faits par nos soins, le mixage (identique à l’EP "Fragment") chez HybreedStudio  par Andrew Guillotin avec qui nous avons un très bon feeling, et le mastering par Acle du groupe Tesseract chez 4sounds Studio.
 
Nous souhaitions avoir un album abouti en tous points, que ça soit au niveau des compositions (depuis la création), jusqu’au moment du mastering, nous n’avons pas eu d’hésitations pour travailler de nouveau avec Andrew pour le mixage,  et pour le mastering nous voulions placer l’album un cran au-dessus. Nous avions déjà quelques contact avec Acle et son travail correspondait parfaitement à ce que nous recherchions. 
 
Church : Quels sont les projets du groupe a venir ?
 
Aurelien : En termes de composition, l’EP avec des guest au chant, après, ça sera surtout en termes de live : défendre notre projet et réussir à faire renverser les mentalités au sujet des musiques instrumentales et proposer notre prestation comme un show plutôt qu’un simple concert.
 
Church : Un mot pour nos lecteurs ?
 
Aurelien : Merci de faire vivre cette communauté du metal ! Et à très bientôt en live.
 

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie

Commentaires